RMC Sport

Nice-Rennes : de nombreux hommages seront rendus aux victimes de l'attentat du 14 juillet

-

- - AFP

Lors du premier match de la saison à l'Allianz Riviera, la mémoire des victimes de l'attaque du 14 juillet sera honorée. L'OGC Nice annonce plusieurs gestes sur et en dehors du terrain à la mémoire des 85 personnes décédées.

Ce dimanche 14 août, l'OGC Nice ouvrira sa saison de Ligue 1 à domicile face au Stade Rennais (17h). Mais l'heure ne sera pas à la joie. Ce match se tiendra un mois jour pour jour après l'attaque terroriste qui a coûté la vie à 85 personnes et fait plus de 400 blessés sur la promenade des Anglais. Dans un communiqué publié ce lundi, le club azuréen veut que ce match d'ouverture soit « placé sous le signe des hommages ».

A lire aussi >>> Attentat à Nice : le monde du sport rend hommage aux victimes

Un cœur dessiné avec les noms des 85 victimes

Durant l’échauffement, l’ensemble des joueurs et du corps arbitral arborera un t-shirt blanc. Les hommes de Lucien Favre porteront pendant le match leur maillot extérieur, entièrement blanc, dénué de tous les sponsors habituels. Au milieu de la tunique, figurera un cœur dessiné avec les noms des 85 victimes. Après la rencontre, ces maillots commémoratifs seront vendus aux enchères. Tous les fonds récoltés seront reversés aux associations de victimes.

Le Gym invite ses supporters à venir eux aussi vêtus de blanc. Des tifos de la même couleur seront étendus dans les tribunes. Les joueurs feront leur apparition sur la pelouse dans le silence. Un hommage individuel aux personnes décédées sera rendu : à chaque nom prononcé, un jeune joueur des Aiglons et des clubs partenaires se placera dans le rond central avec dans les bras un ballon blanc. Les 85 ballons seront ensuite lâchés dans le ciel.

A lire aussi >>> Hugo Lloris était à Nice pour la minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat

Un hommage à la 85e minute de chaque rencontre à domicile

Un coup d’envoi fictif sera donné par trois Niçois : Alexandre, Franck et Gwenaël. Tous étaient présents sur la promenade des Anglais le 14 juillet. Alexandre s’était élancé en courant à la poursuite du camion qui semait la mort. Franck s’était également précipité, au guidon de son scooter, à la hauteur de la cabine pour frapper le terroriste. Nice-Matin indique que Gwenaël, lui, avait couru derrière le camion et s’était jeté sur un passant, lui évitant une balle perdue lorsque les forces de l’ordre ont abattu le conducteur.

A lire aussi >>> Le "héros au scooter" de Nice raconte: "J'étais prêt à mourir pour l'arrêter"

L’OGC Nice précise enfin qu’à la 85e minute de chaque rencontre cette saison à l’Allianz Riviera, des hommages apparaîtront sur les écrans géants du stade. Durant tous leurs matchs de présaison, les Aiglons ont porté des brassards noirs pour honorer les victimes.

Nicolas Bamba