RMC Sport

Nicollin flingue Jean Fernandez

Jean Fernandez

Jean Fernandez - -

Dans un entretien à paraître dimanche dans le Midi Libre, Louis Nicollin a affirmé avoir fait « une connerie » en recrutant Jean Fernandez. Le président montpelliérain assure pourtant ne pas avoir l’intention de se séparer de son entraîneur.

« Je ne lui en veux pas, c’est un mec bien, mais je pense que j’ai fait une connerie. » Chantre de la diplomatie, Louis Nicollin a fait savoir, dans les colonnes du Midi Libre, tout le crédit qu’il accordait à son entraîneur, Jean Fernandez. Après la défaite de ses hommes à Marseille (0-2) vendredi, le président montpelliérain a signifié son ras-le-bol dans le langage fleuri qui le caractérise : « C’est un peu léger. J’ai voulu écouter Pierre, Paul et Jacques et là, on n’est pas bien. Cette composition d’équipe ne me plaît pas. Dès qu’on prend un but, on ne peut plus revenir. J’ai plus le goût. J’espère qu’il va prendre conscience de la situation. Mais je n’en suis pas sûr. »

Seizième de Ligue 1 au soir de sa défaite au Vélodrome, le MHSC n’a gagné que deux de ses quinze matches sous l’ère Fernandez. « Léger », comme le dit si bien « Loulou ». Plus accablant encore, le technicien héraultais n’en est qu’à deux victoires sur ses… 33 derniers matches de championnat, en tenant compte de sa période nancéienne. Et si Nicollin assure ne pas avoir l’intention de se séparer de lui pour autant, le malaise règne à Montpellier depuis cette sortie douteuse. 

Silence radio dans la maison montpelliéraine

Une source interne au club a notamment fait savoir que la question était « sensible », et que « personne ne parlerait » sur le sujet. « Bon week-end et merci », a tranché Laurent Nicollin, coupant court à toute discussion au moment de se pencher sur ce thème. Son père a quant à lui fait savoir qu’il ne s’exprimerait pas avant lundi. Ce qui est sûr en revanche, c’est que les déclarations du président n’arrangeront pas la situation des champions de France 2012, qui n’en finissent plus de se rapprocher de la zone rouge. Pierre, Paul et Jacques ne diront pas le contraire.

A lire aussi : 

- L'OM remercie Thauvin

- Fernandez : "Beaucoup de regrets"

- L'actu de la Ligue 1

A.T.