RMC Sport

Nicollin : « Paris, on ne va pas en faire six caisses »

Louis Nicollin

Louis Nicollin - -

S’il voit le PSG conserver son titre de champion de France en fin de saison, le président montpelliérain Louis Nicollin espère que ses joueurs arriveront à bousculer les stars parisiennes, ce vendredi en ouverture de la saison de Ligue 1 (20h30).

« Les Parisiens seront prêts »

« Le PSG en ouverture, c’est tant mieux. Le stade sera plein et on va faire des sous. En Espagne, quand Levante rencontre le Real Madrid, c’est une fête pour eux et tout va bien. Après, Paris, on ne va pas en faire six caisses. Avec ses jeunes Bordeaux, a failli créer la surprise (lors du Trophée des champions, ndlr). Mais ils seront plus prêts qu’ils ne le disent. Je connais bien Jean-Louis Gasset (l’adjoint de Laurent Blanc et ancien coach de Montpellier, ndlr), c’est un excellent entraîneur. »

« Blanc va réussir au PSG »

« En tant qu’entraineur de club, il a réussi à Bordeaux et je pense qu’il réussira au PSG. Mais il a une drôle de pression parce que deux mauvais résultats et ça voltige ! C’est pour ça que je me suis permis de dire que j’espère que je ferai la fête avec eux pour le dernier match de championnat à Paris, qu’ils seront champions. Et j’espère que Blanc sera toujours là ! »

« Nasser, un mec bien »

« Je le dis comme je le pense : j’aime les gens qui sont simples, même s’ils ont beaucoup, beaucoup, beaucoup de sous (rires) ! Et cet homme (Nasser Al-Khelaifi, président du PSG, ndlr) est quelqu’un de très simple. Peut-être qu’avec cet argent, beaucoup de gens n’auraient pas fait l’effort d’apprendre la langue. Nasser commence à parler relativement bien le français. Donc ça prouve qu’il ne se fout pas de notre gueule, ni de celle du football français. Moi c’est quelqu’un que j’admire et que je trouve bien. En plus c’est un ancien joueur professionnel de tennis, il a tout pour lui ! C’est un mec bien. »

« Finir dans les dix premiers »

Quand je vois les effectifs, ce serait du gâchis si on ne finissait pas dans les dix premiers. Je le pense sincèrement. Maintenant, vu le service médical qu’on a au club, quand on te dit : « Saihi il n’y a aucun problème, il reprend. C’est bon Estrada tu peux partir. » Mais Saihi, si on l’a au mois de décembre, c’est un miracle de Lourdes. Ça te gonfle un peu.

A lire aussi :

>> Cavani est du voyage

>> Jallet : « Avec Zlatan et Cavani, on ne sera pas à plaindre »

>> J.Fernandez : « Le PSG ? On n’a pas peur de prendre une rouste »

Propos recueillis par Julien Landry à Montpellier