RMC Sport

Nîmes: Blaquart crie à l'injustice après la suspension de Savanier pour son geste sur Mbappé

Interrogé par RMC Sport, Bernard Blaquart, l’entraîneur de Nîmes, n’a toujours pas digéré la sanction infligée à son milieu Téji Savanier, suspendu cinq matches, suite à sa faute sur Kylian Mbappé.

La trêve internationale n’a pas calmé Bernard Blaquart. La semaine passée, l’entraîneur de Nîmes dénonçait la dureté de la sanction infligée à son milieu Téji Savanier, coupable d’une faute grossière sur Kylian Mbappé lors du match entre les Crocodiles et le PSG (2-4) le 1er septembre.

Pour rappel, Savanier a été suspendu pour cinq matchs ferme par la commission de discipline de la LFP après sa béquille, tandis que Mbappé a écopé de trois matchs pour sa réaction.

Au micro de RMC Sport, le technicien gardois est revenu sur cette décision. Et il n’a pas changé d’avis. "Je l’ai très mal vécu parce que j’ai ressenti un sentiment d’injustice, explique-t-il. Quand on regarde les images à froid, on voit que Téji Savanier commet une faute volontaire. Ça vaut peut-être une expulsion. Mais la sanction est totalement disproportionnée par rapport à la faute commise."

"Si ce n'est pas Mbappé en face..."

Le coach, qui explique que le club va probablement faire appel de cette sanction, estime que le message envoyé n’est pas le bon: "Je me rappelle de certains cartons rouges pour des actes violents, où les garçons n’ont pris que deux matchs. Là, on a l’impression que Téji Savanier est un assassin." 

Et de s’interroger: "On dirait qu’on n’est pas tous égaux. Si ce n’est pas Mbappé en face, est-ce que la sanction est la même?"

CC avec Julien Landry à Nîmes