RMC Sport

Nolan Roux, qui cartonne en 2018: "J'espère ne pas être à l'ANPE l'année prochaine"

Auteur de la plus belle saison de sa carrière avec déjà 12 buts inscrits en Ligue 1 avec Metz, dont 7 depuis janvier, Nolan Roux n'est pas pour autant rassuré quant à son avenir. Invité de Team Duga ce lundi sur RMC, il a réagi aux rumeurs l'envoyant vers l'Olympiakos Le Pirée.

Il a plus souvent fait trembler les filets cette saison en Ligue 1 qu'Alassane Plea, Angel Di Maria ou Memphis Depay. Auteur de 12 buts après 30 journées de championnat, dont 7 depuis janvier, Nolan Roux réalise la plus belle saison de sa carrière dans l'élite, après avoir été longtemps moqué pour son manque d'efficacité dans la surface adverse. Une belle revanche pour l'attaquant français de 30 ans, qui bataille avec Metz pour se maintenir en Ligue 1.

"Il faut être prêt mentalement. Si on lâche une fois, on lâchera tout le temps. Les moqueries font malheureusement partie du foot et du sport. Il faut être plus costaud que ça et prouver qu'on ne lâche pas par son attitude sur le terrain", a-t-il confié ce lundi au micro de Team Duga, sur RMC. "Je me suis demandé pourquoi ça n'a pas marché aussi bien avant. Je pense qu'il y a des fois où je n'étais pas assez égoïste", a-t-il poursuivi.

"Partir à l'étranger? Peut-être"

"Il y a eu d'autres périodes où j'ai raté pas mal d'occasions devant le but. J'aurais aimé marquer plus de buts, mais j'ai pris du plaisir dans tous les clubs où je suis passé. J'ai passé cette saison la barre symbolique des 10 buts et je l'atteins paradoxalement en étant dernier avec mon club", a développé celui qui est notamment passé par Brest, Lille et Saint-Etienne, et qui intéresserait aujourd'hui l'Olympiakos Le Pirée selon les médias grecs.

"Je ne regarde pas la presse grecque. Ça ne vient pas jusqu'à Metz (rires). Metz ne m'a pas reproposé quelque chose. On essaie déjà de se maintenir. Je ne sais pas si les dirigeants vont venir me voir. Je ne suis pas dans cette réflexion-là. Partir à l'étranger? Peut-être. Je n'ai pas de plan de carrière. Je sais que mon contrat s'arrête en cas de descente. J'espère juste ne pas être à l'ANPE l'année prochaine", a expliqué Nolan Roux dans Team Duga.

Oscar Garcia ne comptait pas sur lui à St-Etienne

"Aujourd'hui, c'est compliqué en France pour les attaquants de 30 ans. Beaucoup de clubs prennent des jeunes", a-t-il détaillé, avant de rappeler qu'il avait été brièvement sous les ordres d'Oscar Garcia, actuellement aux commandes de l'Olympiakos, avant de quitter Saint-Etienne en juillet dernier pour signer un contrat de trois ans avec Metz, qui prendra fin automatiquement en cas de relégation en fin de saison.

"J'ai eu Garcia à Saint-Etienne et j'avais eu une discussion avec lui. Il m'avait dit qu'il ne comptait pas me garder à Saint-Etienne, donc je ne sais pas pourquoi il viendrait me prendre. Mais ce sont les joies du foot", a commenté Nolan Roux, qui s'est une nouvelle fois illustré ce week-end en ouvrant le score contre Nantes à l'occasion de la 30e journée de Ligue 1.

RR