RMC Sport

OL: après la claque à Angers, Lopes et Dubois réclament "plus de caractère"

Déjà décevant le week-end dernier contre Brest (1-1), Lyon a coulé ce dimanche sur le terrain du SCO d'Angers (3-0), à l'occasion de la 2e journée de Ligue 1. Anthony Lopes et Léo Dubois ont appelé leurs coéquipiers à vite se reprendre.

Un point en deux journées, un seul but inscrit et quatre encaissés. Ce n’est sans doute pas comme ça que Peter Bosz avait imaginé ses débuts à Lyon. Accrochés par le Stade Brestois (1-1) le week-end dernier, à domicile, ses Gones ont sombré ce dimanche sur le terrain du SCO d’Angers (3-0), une équipe désormais entraînée par Gérald Baticle, qui fut adjoint à l’OL pendant dix ans. Incapables de prendre le dessus sur des Angevins virevoltants, et même réduits à dix en début de seconde période après le carton rouge reçu par un Marcelo totalement dépassé, les visiteurs ont coulé. Pour Anthony Lopes, il est déjà urgent de réagir.

Un échange avec les supporters lyonnais

"Quand on se déplace ici on sait que c’est compliqué. On a souvent galéré, une nouvelle fois aujourd’hui. Il n’y a rien de positif et beaucoup de choses à travailler. Il faudra relever la tête. Il faudra prendre trois points le week-end prochain. C’est un début de saison raté", a lâché le portier portugais au coup de sifflet final au micro d’Amazon Prime Vidéo. "On doit plus travailler à l’entraînement. On doit montrer plus de caractère et d’envie", a-t-il insisté, lucide sur les lacunes affichées par son équipe lors des deux premières journées de Ligue 1. Même analyse du côté du capitaine Léo Dubois.

"J’insite sur l’état d’esprit. Il y a eu une grosse différence aujourd’hui. On doit prendre nos responsabilités et prendre conscience qu’en face il y avait onze guerriers dans l’état d’esprit, a expliqué le capitaine lyonnais en conférence de presse, sans pour autant se montrer alarmiste. On va repartir de l’avant. On a un match important la semaine prochaine chez nous (contre Clermont). On devra gagner et montrer beaucoup plus devant nos supporters." Après leur défaite en terre angevine, Dubois et ses partenaires ont discuté quelques instants avec leurs supporters réunis dans le parcage visiteur du stade Raymond-Kopa. Rien de musclé, l’échange s’est même terminé par des encouragements.

RR avec VJ