RMC Sport

OL-ASSE : le derby est déjà chaud

Henri Bédimo et Romain Hamouma

Henri Bédimo et Romain Hamouma - AFP

Si l’actualité de la semaine a été monopolisée par l’affaire Benzema, le derby Lyon - Saint-Etienne, qui refermera dimanche la 13e journée de Ligue 1 à Gerland, a commencé depuis une bonne semaine. Et il est déjà chaud.

Des tags chez les Verts

Des tags sont découverts vendredi 31 octobre à Geoffroy-Guichard, au centre d’entraînement de l’Etrat et à la boutique des Verts. On peut notamment lire l’acronyme "ASAB", signifiant "All Stéphanois Are Bastards". Dans un communiqué, les Verts déplorent "de nouvelle dégradations" et "une incitation à la haine absolument inacceptable". L’ASSE a porté plainte. Le derby est lancé.

Le déplacement des fans stéphanois à Gerland met le feu

La décision de la LFP de limiter à 600 le nombre de places réservées aux supporters stéphanois à Gerland déplait à l’ASSE, qui saisit vendredi le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF). « Le club est en effet confronté à une offre de places inadaptée compte tenu du nombre important de demandes reçues, indique un communiqué. Or, conformément aux règlements de la LFP, le secteur visiteurs devrait représenter 5 % de la capacité d’accueil du stade de Gerland. »

L’OL n’apprécie pas et riposte : « Nous ne pouvons que regretter qu’un match d’une telle importance ne puisse s’organiser avec professionnalisme. » Réponse stéphanoise dans un deuxième communiqué : « L’AS Saint-Etienne regrette une nouvelle fois que l’Olympique Lyonnais ait choisi le terrain de la déstabilisation à l’heure d’aborder le derby. » Ambiance.

Les supporters font monter la température

Comme le veut la tradition depuis que les supporters de l’OL ont été interdits de déplacement à Geoffroy-Guichard en 2013, les fans lyonnais étaient présents en masse à Tola Vologe vendredi, à deux jours du derby, Hubert Fournier ayant décrété la séance de ce samedi à huis clos. Plusieurs centaines de supporters lyonnais ont donné de la voix, histoire de faire monter la température.

Habituellement présent pour ce moment de communion, Jean-Michel Aulas était cette fois absent. Une fois n’est pas coutume, les supporters stéphanois ont copié les festivités lyonnaises, Christophe Galtier ayant ouvert les portes de l’Etrat aux supporters vendredi soir… après la confirmation de la LFP de limiter à 600 le nombre de places allouées aux fans foréziens.