RMC Sport

OL-ASSE : un derby sans KO

-

- - -

A l’issue d’un derby intense et spectaculaire, l’OL et Saint-Etienne ont fait match nul ce dimanche lors de la 34e journée de Ligue 1 (1-1). Un résultat qui permet aux Gones de conserver leur 3e place au classement. Mais ils restent sous la menace des Verts.

Plus qu’un derby. Un enjeu inédit à ce stade de la saison depuis 1974. Toute une région qui retient son souffle… Le teaser du 106e affrontement de l’histoire entre Lyon et Saint-Etienne annonçait du grand spectacle. Et la projection a été largement à la hauteur ce dimanche après-midi. Gerland a eu droit à un match nul (1-1) saupoudré de frissons, d’engagement et de tension. Dans une rencontre décisive pour l’Europe, les frères ennemis se sont livrés sans retenue, laissant parfois penser qu’ils disputaient une vraie finale de Coupe. L’électricité a transpiré sur le terrain, à l’image de ces échanges houleux entre Fabien Lemoine et Steed Malbranque, Rémi Garde et Renaud Cohade. Christophe Galtier s’est même laissé emporter par l’ambiance en refusant de rendre un ballon sorti en touche à Yoann Gourcuff, avant de s’excuser d’un geste de la main...

Sur le pré aussi, le spectacle a été au rendez-vous. Invaincus en championnat en 2013, les Verts ont frappé les premiers par l’intermédiaire de Kurt Zouma. A la réception d’un corner de Yohan Mollo, le défenseur de 18 ans a douché le stade d’une tête croisée (29e, 0-1), mettant fin à une série de trois derbys sans but pour les siens. Une ouverture du score qui a entraîné quelques débordements en tribunes, où des jets de fumigènes ont été échangés entre certains supporters, obligeant M. Duhamel à interrompre les débats durant quelques minutes. Hormis une tête de Lisandro magnifiquement sortie par Stéphane Ruffier (27e), les Lyonnais ont mis un temps fou à entrer dans le match. Heureusement pour eux, Pierre-Eymerick Aubameyang n’a pas réussi à en profiter.

Aubameyang a tout raté

L’attaquant gabonais, meilleur buteur de l’ASSE (19), a raté un nombre incalculable d’occasions, manquant le cadre ou butant sur Anthony Lopes, le gardien portugais de l’OL, qui effectuait son baptême du feu à la place de Rémy Vercoutre, victime d’une rupture des ligaments croisés du genou à l’entraînement la veille. L’égalisation est finalement venue des pieds de Yoann Gourcuff. Le meneur de jeu lyonnais, à nouveau titulaire, a conclu avec abnégation - et un peu de réussite - un joli mouvement dans la surface (55e, 1-1), pour inscrire son deuxième but de la saison en championnat. De loin le plus important. Romain Hamouma, auteur d’une entrée tonique, a eu la belle de match pour les Verts (66e). Mais sa frappe a été déviée in-extremis par Lopes.

Avec ce résultat, l’ASSE, qui restait sur cinq défaites consécutives dans le derby, stoppe l’hémorragie mais passe à côté d’un succès qui a longtemps semblé à sa portée. Après avoir dépoussiéré son palmarès en soulevant la Coupe de la Ligue, le club du Forez va maintenant devoir s’accrocher et prier un peu pour retrouver la Ligue des champions à la rentrée prochaine. « Il reste quatre matchs, il n’y a plus à calculer, résume Renaud Cohade, le milieu de terrain stéphanois. Il faut jouer avec la même envie et la même fraîcheur jusqu’au bout. Chaque journée sera une nouvelle étape. A nous de continuer comme ça et on espère que ça va payer. » En attendant, les positions restent figées au classement : Lyon conserve sa troisième place, avec quatre points de retard sur l’OM (2e) et deux points d’avance sur Saint-Etienne (4e).De quoi s’attendre à un sprint final à couper le souffle. « Ça va être difficile jusqu’au bout, mais il va falloir se battre, argue Clément Grenier, le maestro des Gones. Ce n’est pas fini. On est toujours sur le podium. Ça va être costaud jusqu’au bout, on s’y attend, on le sait. Il va falloir rester unis ! »

A lire aussi :

>> OL-ASSE : beaucoup plus qu’un derby

>> EN IMAGES / OL-ASSE : les meilleurs derbys

>> Galtier : « Ce n’est pas un derby

Alexandre Jaquin