RMC Sport

OL : Aulas célèbre ses joueuses… et attend Ben Arfa

Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas - AFP

Après le troisième sacre des féminines de Lyon en C1 contre Wolfsburg (1-1, 4-3 tab), Jean-Michel Aulas était l’invité de Larqué Foot sur RMC. Le président de l’OL en a profité pour discuter mercato, aussi bien chez les filles que chez les garçons, avec un nouvel appel du pied pour Hatem Ben Arfa.

La troisième Ligue des champions de l’OL féminin

« C’est un immense bonheur. On avait perdu contre cette même équipe de Wolfsburg il y a trois ans et on aurait pu faire à ce moment-là un triplé historique de suite, car trois Ligue des champions d’affilée, c’est tout à fait étonnant. Cette fois, le scénario a été quasiment le même mais inversé, puisqu’on a réussi à battre les Allemandes aux tirs au but. C’est très rare dans l’histoire du football, quel qu’il soit, et on est donc très heureux. J’ai une pensée aussi pour Michel Platini, qui était là lors de nos victoires et notre précédente défaite en finale. »

A lire aussi >> Houllier arrive comme manager général

Le mercato des filles

« On a trois joueuses très importantes qui nous quittent. Amandine Henry rejoint Portland aux Etats-Unis. Lotta Schelin retourne dans un club suédois. Elle veut terminer sa carrière chez elle. Elle a 32 ans, elle est restée neuf saisons à Lyon donc c’est exceptionnel pour une joueuse étrangère. Et puis il y a Louisa Necib. C’est notre trésor, tant sur le plan technique que sur celui de la personnalité. Elle a choisi de donner la priorité à sa vie personnelle. Elle va se marier début juin et elle préfère arrêter. Je viens donc d’annoncer que pour nous renforcer, la capitaine de l’équipe d’Allemagne Dzsenifer Marozsan nous rejoint en provenance de Francfort. Nous avons fait signer aussi la capitaine de la Suède, Caroline Seger, plus trois joueuses de l’équipe de France qui évoluent au PSG : Kenza Dali, Jessica Houara-d’Hommeaux et Kheira Hamraoui. »

A lire aussi >> Les dossiers chauds du mercato de l'OL

Le cas Hatem Ben Arfa

« Lui seul peut dire où il va aller. Il est très sollicité, mais moi j’ai bon espoir parce que c’est un garçon avec qui nous avons vécu des moments très forts. Avec qui on a aussi vécu des moments difficiles, comme dans le football. Mais Hatem est fait pour jouer à Lyon. Et il est fait pour ressusciter sa plénitude technique et mentale ici. J’espère qu’il va venir. Je n’en ai pas la certitude car des concurrents sont beaucoup plus argentés que nous, on va dire. Mais s’il fait le choix du cœur, il va venir à l’OL car toute une région l’attend et l’équipe est en devenir et a besoin de Ben Arfa. Il a des agents autour de lui qui vont le guider et j’espère que quand il rentrera de l’équipe de France, on pourra avancer sur quelque chose de magnifique. »

A lire aussi >> Fékir, un problème de poids

La rédaction