RMC Sport

OL: Aulas fera le point après le derby

Jean-Michel Aulas, président de l’OL, a maintenu sa confiance à Juninho, son directeur sportif et Sylvinho, son entraîneur, malgré les mauvais résultats lyonnais. Il fera le point après le derby face à Saint-Etienne la semaine prochaine.

A Lyon, c’est l’état d’urgence en douceur. Alors que l’équipe reste sur sept matchs consécutifs sans victoire, Jean-Michel Aulas, en retrait depuis le début de saison, a décidé d'accorder encore un peu de temps à Juninho, son directeur sportif, et Sylvinho, entraîneur. Il a accordé une interview à L’Equipe, ce lundi, quelques jours après leur avoir mis un peu la pression au micro de RMC Sport lors de la cérémonie The Best. Sa prise de parole intervient deux jours après celle de Juninho, directeur sportif du club, qui a tiré la sonnette d’alarme suite à la défaite à domicile face à Nantes. 

>> Pour suivre Leipzig-Lyon en Ligue des champions, cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

L’ancienne légende du club avait souligné les difficultés de Sylvinho pour faire passer son message à "100%" auprès des joueurs, tout en laissant la main à Aulas pour prendre d’éventuelles décisions fortes. Mais ce dernier veut se donner le temps de la réflexion. Il se donne une semaine et les deux matchs face à Leipzig en Ligue des champions, mercredi (21h, en direct sur RMC Sport), puis à Saint-Etienne, dimanche prochain dans un derby bouillant, pour se forger un avis. 

"Il faut continuer l’aventure"

"Il faut resserrer les liens et renvoyer l’ascenseur aux joueurs qui ont montré qu’ils étaient en progression, confie-t-il dans L’Equipe. À la fin (du match face à Nantes, ndlr), dans un contexte difficile, les voir discuter avec les leaders des kops, j’ai assimilé cela comme un élément qui contribue à penser qu’il faut continuer l’aventure et compenser les choses qu’on a mal faites. On fera ensuite le point après le derby. Mais j’ai déjà la conviction qu’il va se passer quelque chose de positif lors des deux prochains matches."

Il a aussi rappelé que Juninho est "l’homme de la situation" tout en l’invitant à intervenir davantage auprès de Sylvinho et du groupe professionnel. "Il a choisi Sylvinho et je ne pense pas qu’il se soit trompé, ajoute-t-il encore. Sylvinho est victime d’un procès d’intention injuste. Il a la fibre, mais pas l’expérience. Peut-être que ça marchera ou non à Lyon."

NC