RMC Sport

OL: Aulas met les choses au clair sur le cas Tatarusanu

Après les déclarations du sélectionneur de la Roumanie, qui a assuré que Ciprian Tatarusanu, actuelle doublure d'Anthony Lopes, était mécontent de sa situation a l'OL et qu'il songeait déjà à partir, le président des Gones Jean-Michel Aulas s'est exprimé sur Twitter.

Comme souvent lorsqu’il a un message à faire passer, Jean-Michel Aulas a choisi Twitter pour réagir à la polémique concernant Ciprian Tatarusanu. Dans une interview accordée mercredi à Digi Sport, Cosmin Contra, le sélectionneur de la Roumanie, a mis la pression sur les Gones en assurant qu’ils avaient promis à Tatarusanu un statut de titulaire en le recrutant cet été. "Il avait un accord verbal avec Lyon alors qu’ils voulaient vendre Anthony Lopes. Ils lui ont promis qu’il partirait et qu’il serait le n°1 de l’équipe. Lopes n’est pas parti, son transfert a échoué et Tatarusanu se retrouve maintenant dans une situation ingrate", a lâché Contra. Des propos avec lesquels Aulas n’est visiblement pas d’accord. Le président de l’OL a tenu à mettre les choses au clair dans un message publié sur son compte Twitter: "Il n’a jamais été promis à Tata qu’Anthony partirait: la concurrence est logique, deux gardiens internationaux pour un club européen ambitieux, c’est la règle!"

Tatarusanu avait annoncé la couleur à son arrivée

Arrivé libre après deux saisons au FC Nantes, Tatarusanu avait clairement fait comprendre lors de sa présentation qu’il ne comptait pas passer la saison sur le banc. "Quand j’ai parlé pour la première fois avec Florian Maurice (directeur de la cellule de recrutement de l'OL, ndlr), j’ai demandé pourquoi l’OL avait besoin d’un autre numéro 1. Il m’a répondu qu’un grand club a toujours besoin d’une grosse équipe. Il m’a dit que l’entraîneur décidera qui joue. J’ai confiance en moi. Toute ma vie, j’ai été numéro 1, je suis venu pour jouer. C’est l’entraîneur qui décidera. Personne ne m’a dit que je venais pour être numéro 2", avait-il assuré. Juninho, nouveau directeur sportif de l’OL, avait lui insisté sur la notion de concurrence: "Anthony est là depuis longtemps, mais Tatarusanu vient pour se battre. C’est l’entraîneur qui décidera." Et Sylvinho a jusqu’à présent décidé de faire confiance à Lopes. L’international portugais, qui n’a pas encore prolongé son contrat avec son club formateur, a joué lors des deux premières rencontres de Ligue 1, contre Monaco (3-0) et Angers (6-0).

Selon Cosmin Contra, Sylvinho aurait expliqué à Tatarusanu "qu’il ne jouerait que la Coupe de France et la Coupe de la Ligue". "Il essaie de parler à ses dirigeants afin qu’ils le laissent partir en prêt pour une saison. Je ne crois pas que ce sera à Nantes. Il veut une équipe de bon niveau", a-t-il expliqué dans son entretien à Digi Sport.

RR