RMC Sport

OL: ça bouchonne déjà au milieu et en attaque

A la veille du derby face à Saint-Etienne dimanche soir en clôture de la 10e journée de Ligue 1, l'entraîneur de l'OL Rudi Garcia bénéficie d'un effectif pratiquement au complet. Une bonne nouvelle pour les titulaires, moins pour les nombreux joueurs qui ne sont pas pour l'instant dans les petits papiers du coach lyonnais.

A l’Olympique Lyonnais, les places sont chères et les absents ont souvent tort. Depuis deux matchs, Rudi Garcia, qui a opéré un changement tactique (il est passé au 4-2-3-1), a trouvé son équipe-type. Il l’a même confirmé vendredi en conférence de presse. "Cette équipe s’est dégagée parce qu’elle a gagné deux fois de suite et parce qu’elle a encore fait un bon résultat à Lille", a déclaré le coach lyonnais avant d’ajouter: "Je réfléchis à envoyer un message à certains joueurs pour concerner tout le monde. Mais parfois, c’est important d’envoyer le message que ceux qui jouent et gagnent peuvent continuer à jouer".

Avant d’aborder le derby face à Saint-Etienne dimanche soir au Groupama Stadium, Rudi Garcia ne devrait donc pas révolutionner son onze de départ. Or, s’il a quelques doutes pour sa défense (Marcelo est suspendu et De Sciglio incertain), il y a embouteillage en attaque et surtout au milieu de terrain. Dans une saison avec seulement la Ligue 1 et la Coupe de France au programme, aurait-il désormais trop de joueurs ? 

Dembélé et Cherki doivent patienter

Aux avant-postes, Moussa Dembélé, si prolifique il y a un an à pareille époque, a perdu sa place de titulaire. L’entraîneur lyonnais préfère s’appuyer sur le trio Toko-Ekambi-Depay-Kadewere pour marquer des buts. Malgré ses belles promesses affichées la saison passée, Rayan Cherki joue très peu lui aussi et peine à confirmer.

Dans l’entre-jeu, ça bouchonne encore davantage. Très en vue cet été notamment lors du Final 8 en Ligue des champions, Maxence Caqueret, testé positif au Covid-19 le mois dernier, et Bruno Guimaraes, en méforme, sont devenus remplaçants. Une situation qu’ils ne vivraient pas très bien selon L’Equipe.

Paqueta n'aurait sans doute pas dû signer cet été 

Ces problèmes de riche s’expliquent par l’absence de joueurs blessés mais aussi par un effectif très fourni, vu qu'Houssem Aouar et Memphis Depay sont finalement restés. Vincent Ponsot, directeur général du football de l’Olympique Lyonnais, avoue par exemple que Lucas Paqueta, recrue phare du dernier mercato, n’aurait sans doute pas dû signer si tôt. 

"On ne savait pas au moment où on a contacté Paqueta, que personne n’allait partir, et si on l’avait su, on ne l’aurait peut-être pas recruté tout de suite, ça c’est possible, confie-t-il ce samedi à L'Equipe. Juninho voulait Paqueta, mais dans le cadre du remplacement de certains joueurs. Comme on arrivait en fin de mercato et que tout pouvait se décider le dernier jour, on a fait le choix de le prendre, pour garantir la compétitivité de l’équipe." Au final, Houssem Aouar, malgré des offres, n'est pas parti et Paqueta s'est ajouté à la liste des milieux de terrain. Rudi Garcia ne s'en plaindra pas...

ABr avec GBa