RMC Sport

OL : G.Perrin, encore un petit nouveau prometteur

-

- - AFP

Pour sa troisième apparition sous le maillot de l’OL, Gaëtan Perrin (20 ans) a délivré les siens ce samedi contre Nantes (2-0). Encore un pur produit de la formation lyonnaise.

S’il vit une saison sur courant alternatif, l’OL a de quoi songer à l’avenir avec enthousiasme. Et pas seulement parce qu’avec son succès laborieux acquis ce samedi contre Nantes (2-0), le club rhodanien a retrouvé le podium et entretenu l’espoir de coiffer Monaco, deuxième avec trois points d’avance, avant le déplacement de l’ASM de ce dimanche chez le PSG (21h). L’élément déclencheur de cet enthousiasme a pour nom Gaëtan Perrin.

Au cours d’un match particulièrement terne, l’attaquant de 20 ans a soulevé le Parc OL en ouvrant la marque à la 83e minute de jeu, seulement 34 secondes après son entrée en jeu à la place de Sergi Darder. Bénéficiant d’une frappe contrée de Rachid Ghezzal, le jeune Lyonnais a propulsé son 1,69m dans les airs pour placer une tête dans les filets de Rudy Riou.

« Ça a été très vite, raconte Gaëtan Perrin. Quand je rentre, je me dis qu’il reste dix minutes, qu’il faut que je me donne à fond. Je vois la balle arriver, je me jette dessus et ça rentre. C’est formidable. Avec le stade qui explose de joie, mes coéquipiers qui me sautent dessus, c’était fantastique. C’est quelque chose qui restera gravé. Je suis heureux pour le groupe qui marche bien en ce moment. Si on continue comme ça, on pourra finir correctement la saison. »

« Je suis polyvalent sur tous les postes devant »

Déjà prometteur avec ses deux premières entrées en jeu face à Caen (4-1) et à Lille (1-0) en février, le 500e joueur à porter le maillot de l’OL, qui éclaté cette saison en Youth League avec les U19, confirme la bonne santé du centre de formation lyonnais. Formé à Tola-Vologe depuis ses huit ans, avec Aldo Kalulu notamment, passé pro en début d’année 2016, le joueur de Saint-Quentin-Fallavier (à 38 km au sud-est de Lyon) est polyvalent.

Mais c’est en tant que n°9 qu’il est le plus utilisé désormais. "C’est un poste que j’apprécie bien, expliquait-il sur le site de l’OL il y a deux mois. Je suis polyvalent sur tous les postes devant. Je suis plutôt dans la percussion, les duels, le dribble. J’aime beaucoup ça, c’est mon style de jeu. Je dois encore travailler devant la cage, l’efficacité. » Au Parc OL, samedi soir, il a fait mouche.

la rédaction