RMC Sport

OL : la 2e place, c’est au moins 39 M€

Si l’OL bat Monaco ce samedi à l’occasion de la 37e journée de Ligue 1, il sera assuré à 99% de terminer 2e du championnat. Une place qui lui garantira une participation à la phase de poules de Ligue des champions. Et la promesse de nouvelles rentrées d’argent importantes.

L’OL tient à sa 2e place en Ligue 1. Pour le prestige sportif bien sûr, mais aussi parce que ce statut de dauphin du PSG est synonyme de qualification directe pour la phase de poules de Ligue des champions. Or la très lucrative C1 représente un intérêt capital pour le club de Jean-Michel Aulas. Financièrement, une 14e participation des Gones à cette épreuve serait une formidable opération.

Depuis 2000, la Ligue des champions a rapporté déjà 279,6 millions d’euros à l’Olympique Lyonnais. Plus parlant encore, malgré une campagne 2015-2016 catastrophique (élimination avec seulement une victoire en six matches), le club de Jean-Michel Aulas a récolté la somme de 39 millions d’euros.

Les recettes du Parc OL vont gonfler les revenus

Si l’OL assure sa 2e place à l’issue de la saison, il pourra donc compter au minimum sur ces 39 M€. Mais ses revenus devraient être plus conséquents. Sur le plan sportif, les Gones auront du mal à faire pire qu’en 2015 avec seulement une victoire. Or chaque succès en C1 rapporte 1,5 M€ (500 000 € pour un nul).

L’autre donnée non négligeable vient des recettes. Elles seront forcément plus juteuses au Parc OL, avec 59 000 places, qu’à Gerland, dont la capacité ne dépasse pas les 40 000 places. Mais ce n’est pas tout. Le ticket moyen, qui représente la dépense moyenne d’un spectateur dans une enceinte (hors billet), est passé de 0,9 à 5 euros au Parc OL (il est de 8€ à l’Allianz Arena de Munich). Autant de raisons de croire que Jean-Michel Aulas et ses joueurs joueront vraiment très gros dès samedi avec la réception de l’AS Monaco.

AB avec EJ