RMC Sport

OL: la réponse d'Aulas à Maurice sur le dossier Reine-Adélaïde

Après les propos de Florian Maurice, qui reproche à l’OL, son ancien club, d’avoir prêté Jeff Reine-Adélaïde à Nice plutôt qu’à Rennes, Jean-Michel Aulas n’a pas tardé à réagir. Pour le président lyonnais, "c’est Rennes qui a décidé de ne pas le prendre".

Il était annoncé au Hertha Berlin ou au Stade Rennais, mais c’est finalement dans le sud de la France qu’il a atterri le dernier jour du mercato. Frustré par son manque de temps de jeu à l’OL, Jeff Reine-Adélaïde a été prêté à l’OGC Nice avec une option d’achat à 25 millions d’euros. Un mouvement qui a surpris Florian Maurice, le directeur technique de Rennes, qui aurait bien aimé recruter le milieu offensif de 22 ans.

"Rennes a décidé de ne pas le prendre"

"C’est un dossier que l’on a évoqué en interne effectivement. Je pense que je ne pouvais pas ramener tous les joueurs de Lyon, évidemment. Mais je ne suis pas non plus certain que l’Olympique Lyonnais aurait fait le même geste en notre faveur pour Jeff Reine-Adélaïde", a-t-il déclaré mardi face à la presse.

Difficile ne pas y voir une pique adressée à son ancien club. Questionné à ce sujet ce mercredi à l'occasion d’une conférence de presse téléphonique, Jean-Michel Aulas a répondu à Maurice, ex-responsable de la cellule de recrutement de l'OL.

"A ma connaissance, nous avons défini un prix qui était le même pour Hertha Berlin, Rennes et pour l’option d’achat de Nice. Rennes a accepté pour d’autres joueurs, et pas pour Jeff. Et c’est Rennes qui a décidé de ne pas le recruter et pas nous qui avons refusé de le vendre. Jeff, qui a signé son contrat (pour Nice, ndlr) dans la nuit de lundi, nous a même dit qu’il ne s’était pas mis d’accord avec Rennes sur le plan financier", a expliqué le président lyonnais. S’ils n’ont pas obtenu la signature de Reine-Adélaïde, les Bretons ont tout de même réussi un joli mercato avec les arrivées de Martin Terrier, Nayef Aguerd, Serhou Guirassy, Alfred Gomis, Dalbert, Daniele Rugani et Jérémy Doku. 

RR avec Edward Jay