RMC Sport

OL-Monaco: la colère froide de Henry face au "manque d’envie" de ses joueurs

Thierry Henry a froidement analysé la prestation de ses joueurs, désunis dans leur malheur et encore battus face à Lyon (0-3). Le visage fermé, abattu, le technicien français a souligné un à un les manquements relevés. Et ils sont nombreux.

L’AS Monaco n’a gagné que deux de ses seize derniers matches de Ligue 1 et affiche seulement 13 points après 17 matchs de Ligue 1. Mais plus encore que la simple lecture du classement, c’est la manière avec laquelle les joueurs de Thierry Henry se sont encore inclinés (0-3) à Lyon, qui interpelle.

"Si vous remontez juste avant le premier but, on leur rend la balle gratuitement sur un long dégagement de notre défenseur, se désole l’entraîneur de l’AS Monaco, désabusé au micro de Canal+. Je ne comprends pas pourquoi mais bon … un peu de panique."

"S'il n'y a pas d'envie, ça devient difficile"

De la passivité aussi, comme sur le deuxième but. Empêtrés dans l’axe, les Monégasques n’ont pas cadré le porteur du ballon, Jason Denayer. Ce dernier a servi Tete dans un fauteuil pour le but de Fekir (34e). 

>> Kamil Glik annonce "la guerre" contre Guingamp

"Le deuxième but résume exactement le match, analyse Thierry Henry, particulièrement agacé. C’est une passe de 35m de Denayer il me semble, entre deux joueurs de chez nous, sans angle. Je n’arrive pas à comprendre comment elle arrive à passer là, mais elle est passée. Après ça, un mec qui a envie de centrer et un autre qui n’a pas envie de défendre. Un mec qui a envie de marquer et un autre qui n’a pas envie de défendre. A un moment donné, ça devient compliqué de gagner des matchs. On peut jouer à cinq derrière, on peut jouer à quatre, en 4-4-2, s’il n’y a pas d’envie, ça devient difficile. Comme sur le troisième but." A ne pas revoir contre Guingamp, dans le match de la peur samedi.

RMC Sport