RMC Sport

OL-Nice: la seconde période retardée à cause des fumigènes

Le match entre l'OL et l'OGC Nice a été marqué par l'usage de plusieurs engins pyrotechniques, alors que les supporters du Virage Sud fêtaient leurs 10 ans ce samedi, à l'occasion de ce match de la 14e journée de Ligue 1. La première période a déjà été perturbée et le coup d'envoi de la seconde a été retardé de quelques minutes, pour cause de visibilité bouchée.

Les supporters lyonnais font un peu trop la fête... Le Virage Sud célèbre ses 10 ans samedi, à l'occasion du match de l'OL contre Nice (14e journée de Ligue 1) avec des tifos et des fumigènes. Le déroulé de la rencontre s'en trouve perturbé. En première période, ces engins pyrotechniques ont été craqués en nombre, après le deuxième but des hommes de Rudi Garcia, gênant largement la visibilité des spectateurs et téléspectateurs.

La fumée a du mal à s'estomper

Rebelote à la pause. De nouveaux fumigènes ont été allumés, entraînant l'arrêt du match, ou plus précisément le report du début de la seconde période. "Des fumigènes ont envahi le stade, et comme le stade est bien creux, la fumée ne s'en va pas, la goal line ne marche plus. Il y a risque d'intoxication des joueurs. Pour des raisons de sécurité, on interrompt la rencontre", a déclaré à Canal+ Michel Thevot, délégué de la LFP.

Finalement, le match a repris avec un quart d'heure de retard. L'Olympique Lyonnais peut s'attendre à des sanctions après ces incidents. "Il y aura un rapport complémentaire. (...) La LFP prendra les décisions nécessaires", a indiqué Michel Thevot.

N.B