RMC Sport

OM : Barton dérape puis s’excuse...

Joey Barton

Joey Barton - -

Joey Barton, qui a multiplié ces dernières heures les attaques sur Twitter à l’encontre du défenseur brésilien du PSG, Thiago Silva, a présenté ses excuses mercredi via un communiqué publié sur le site de l’OM.

Lors de l’arrivée à l’OM de Joey Barton, l’été dernier, Vincent Labrune avait confié : « Vous verrez, sa communication est incontrôlable. » Le président phocéen ne croyait pas si bien dire. Huit mois après son arrivée en France, le bad boy anglais a confirmé les prévisions de son boss. Grand friand de Twitter, sur lequel il passe son temps à tailler des costards à tout-va et à commenter tout ce qu’il voit, Barton, qui venait quelques jours avant de s’accrocher avec le journaliste de Canal + Pierre Ménès, s’en est pris cette fois au Brésilien du PSG, Thiago Silva. Et cette fois, l’ancien joueur de Newcastle a allégrement franchi les limites.

C’est lui qui avait lancé les hostilités, en s’attaquant au coéquipier en sélection d’ « O Monstro », Neymar, l’affublant de « Justin Bieber du football » : « Brillant sur Youtube. Mais du pipi de chat en réalité. » Forcément, Silva avait moyennement apprécié : « Il connait quoi, lui, au football brésilien ? Je n'ai pas le souvenir de l'avoir affronté en sélection... Cela me touche tout ce qu'on dit sur le Brésil, parce que le Brésil, c'est tout pour moi ». Réplique de Barton : « Thiago Silva ? La même petite fiotte qui a été blessée toute la saison ? Encore un Brésilien surcoté. Soigne tes ischio-jambiers, gros tas. » Ambiance...

L’affaire aurait pu en rester là. Elle en prenait même le chemin suite aux demi-excuses de l’Anglais, mardi soir. Mais chassez le naturel… « Je dois retirer ce que j’ai dit sur Thiago Silva qui était surcoté. Il a été immense ce soir (face au Barça, ndlr). Mais il ressemble toujours à un transsexuel en surpoids ! (…) Thiago Silva a fait le match de sa carrière. Ce n'était pas le bon jour pour dire qu'il était surestimé. Avec le recul, j'aurais dû attendre… ». Mais Barton n’a pas tenu. Dès ce mercredi matin, l’intéressé allait toujours plus loin dans la provoc’. « Es-tu en pré-opération ou post-opération ? Eclairez-moi, je ne sais pas où il veut en venir. Est-ce un homme changé en femme ou une femme changée en homme ? Je n'arrive pas à savoir. »

Sous la menace du Conseil de l'éthique

L’acharnement de l’Anglais n’est évidemment pas passé inaperçu. « Franchement, c’est nul, lâche Blaise Matuidi, coéquipier du Brésilien en club. Il a apporté la meilleure des réponses sur le terrain. Thiago Silva a montré, et pas que face à Barcelone, qu’il est l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur défenseur au monde. Il faut laisser parler. Thiago Silva est assez intelligent pour passer au-dessus. C’est un grand, il n’a pas besoin de ça. » Ce qu’a confirmé son agent à RMC Sport : « Joey Barton a un grave problème psychologique qui nécessite une aide urgente de sa mère, de son père et des dirigeants de l’OM. Barton parle du meilleur défenseur actuel dans le monde. Il a des vrais problèmes psychologiques. Son père et sa mère ne lui ont sans doute pas donné une éducation suffisante et nécessaire. Barton est un joueur médiocre. Au Brésil il ne jouerait même pas en première ou deuxième division. Thiago ne veut pas polémiquer avec un joueur qui ne le mérite pas. »

Et l’OM dans tout ça ? Elie Baup a joué la carte de la neutralité. « Barton reste l'unique responsable de ses actes et de sa communication, a affirmé l’entraîneur en conférence de presse. Ma responsabilité se limite au terrain. Après, il y a un patron au-dessus de moi, un directeur sportif. » Une réaction officielle est finalement tombée mercredi soir sous la forme d’un communiqué. « L'Olympique de Marseille et Joey Barton tiennent à présenter leurs excuses à Thiago Silva et à son club pour les propos déplacés tenus par le joueur anglais sur les réseaux sociaux lors des trente-six dernières heures, est-il écrit sur le site du club phocéen. (…) Le milieu olympien s'est engagé à cesser immédiatement la mise en ligne de tout propos désobligeant à l'encontre de Thiago Silva. » L’affaire ne pourrait toutefois pas en rester là puisque la Ligue de football professionnel (LFP) a transmis le dossier du joueur au Conseil national de l'éthique (CNE), qui pourrait le convoquer, voire le sanctionner.

A lire aussi

>> Fernandez : « Thiago Silva, c’est M. Propre ! »

>> Matuidi : « Barton sur Silva ? C’est nul ! »

>> Coupet : « Barton ? C’est un scandale »

A.D. avec F.Ge