RMC Sport

OM : cinq choses à savoir sur B. Dja Djédjé

Brice Dja Djédjé

Brice Dja Djédjé - -

Après trois saisons et demie à l’ETG, Brice Dja Djédjé s’est engagé cette semaine à l’OM. A 23 ans, le défenseur formé au PSG n’est pas un nom très connu du grand public. Voici cinq choses à savoir sur le nouveau latéral droit marseillais.

1. Pas un supporter de l'OM

Entre 2002 et 2010, Brice Dja Djédjé était dans le « camp ennemi ». Issu de la même promotion que Mamadou Sakho, il a passé huit ans au PSG, son club formateur, où il a aussi connu Giannelli Imbula. Il assure pourtant n’avoir jamais eu de rancœur envers l’OM. « Quand tu es jeune et que tu joues contre l’OM, tu as toujours envie de gagner, explique-t-il. Mais de mon côté, il n’y avait pas cette colère contre Marseille. » De là à en être un supporter ? « Je ne vais pas mentir. Franchement, non. »

2. Le 52e joueur passé par le PSG et l'OM

La rivalité a ses limites. En signant à Marseille, Dja Djédjé est devenu le 52e joueur à passer par l’OM et le PSG. Si, à l’image d’Habib Beye, il n’a jamais porté le maillot de l’équipe première du club de la capitale, le défenseur de 23 ans a quand même évolué deux ans en réserve. Le dernier joueur passé par le PSG et qui s’est engagé à l’OM était Gabriel Heinze, en juillet 2009.

3. Le 9e Ivoirien à Marseille

Il y a Didier Drogba devant et les autres loin derrière. Pourtant, en plus de l’actuel attaquant de Galatasaray, passé à l’OM lors de la saison 2003-2004, sept Ivoiriens ont porté le maillot bleu et blanc. Sans laisser forcément un souvenir impérissable : Didier Wacouboué (1994-1996), Cyril Domoraud (1997-1999), Tchiressoua Guel (1998-1999), Ibrahima Bakayoko (1999-2003), Abdoulaye Meité (2000-2006), Kanga Akalé (janvier 2008 – juin 2008) et Bakari Koné (2008-2010). Dja Djédjé est le 9e.

4. Le goût du risque

Historiquement, arrière droit à l’OM est un métier à risques. Et donc souvent éphémère. Dans l’histoire récente du club phocéen, seuls Rod Fanni, Cesar Azpilicueta, voire Laurent Bonnart, se sont imposés comme des valeurs sûres. Pour le reste, le flanc droit de la défense phocéenne a vu passer des joueurs dont les habitués du Vélodrome ne gardent pas forcément un souvenir impérissable : Demetrius Ferreira, Tyrone Mears ou encore Kassim Abdallah. « Je m’attends à beaucoup de pression mais il n’y a pas de soucis à ce niveau-là », dédramatise-t-il.

5. Magic System pour le bizutage ?

Comme toutes les recrues, Brice Dja Djédjé aura droit à un bizutage devant tout le groupe. Rien de bien méchant, juste une chanson de son choix à interpréter devant ses nouveaux coéquipiers. Si Yohan Cabaye a choisi Stromae pour marquer son arrivée au PSG, Dja Djédjé devrait quant à lui piocher dans le répertoire ivoirien pour un exercice qui ne l’effraie pas. « Je suis serein, j’ai l’habitude. Je ne me fais pas de soucis pour ça. Magic System ? Peut-être, vous n’êtes pas loin (rires) », a-t-il glissé en conférence de presse.

A lire aussi :

>> Anigo : « La limite a été franchie »

>> Larqué : « Payet, qu’il joue ou pas, c’est la même chose »

>> Dix choses à savoir sur Paul-Georges Ntep

AA avec F.Ge