RMC Sport

OM : comment s’était passé l’unique match dirigé par Passi

Entraîneur de l’OM jusqu’à la fin de saison après le départ de Michel, Franck Passi ne dirigera pas son premier match ce mercredi à Sochaux, en demi-finales de la Coupe de France (21h). A la suite du départ de Marcelo Bielsa, dont il était aussi l’adjoint, il avait déjà pris en main l’équipe lors de la 2e journée, pour une défaite à Reims (1-0).

Quelle composition d’équipe ?

Une semaine après le départ surprise de Marcelo Bielsa au soir de la 1ère journée, Franck Passi décide d’apporter sa patte dès la composition d’équipe. Contrairement à « El Loco », le coach intérimaire opte pour un 4-2-3-1, avec Florian Thauvin en meneur de jeu derrière Michy Bathsuayi, Lucas Ocampos et Romain Alessandrini pour animer les couloirs et le duo Romao-Lemina, parti depuis à la Juventus Turin, à la récupération. Pour le reste, pas de révolution majeure.

Quel visage affiché par l’OM ?

Sous les yeux de Margarita Louis-Dreyfus et Vincent Labrune, l’OM affiche deux visages. Celui d’une équipe capable de quelques jolis enchaînements, mais également très friable défensivement. A l’image de ce qu’elle montrait sous Bielsa, mais avec la réussite offensive en moins. Menés au score juste avant le quart d’heure de jeu sur un superbe but de Traoré, les Marseillais sollicitent plusieurs fois Kossi Agassa mais ne parviennent jamais à égaliser. Les errements défensifs visibles depuis le début de saison, notamment ceux de Karim Rekik, sont déjà flagrants. L’expulsion d’Alaixys Romao (64e) n’a pas aidé non plus les hommes de Franck Passi.

Quelles notes pour les Marseillais ?

Après cette rencontre, RMC Sport avait placé plusieurs marseillais dans ses flops. Le premier d’entre eux était Alaixys Romao, talonné de près par Michy Batshuayi, jugé « trop brouillon pour faire la différence ». Le trio de milieux offensifs (Alessandrini-Thauvin-Ocampos) avait aussi été pointé du doigt car « leurs initiatives ont été trop désordonnées pour être décisives ». Voici les notes alors attribuées aux Marseillais par la rédaction :

Mandanda : 6
Dja Djédjé : 4
Nkoulou : 5
Rekik : 4
Mendy 5
Lemina : 4
Romao : 3
Ocampos : 4
Alessandrini : 4
Thauvin : 4
Batshuayi : 3

Quelle analyse d’après-match ?

Franck Passi n’avait pas franchement apprécié la performance de son équipe pour sa première sur le banc. Après le match, le coach d’un jour avait notamment pointé du doigt le manque d’agressivité et d’impact de ses joueurs : « On avait décidé de jouer plus haut, de s'imposer, mais on n'y est pas arrivé. Le manque de concentration sur le but qu'on a pris a tout déréglé. Il nous a manqué plus de percussion offensive, d'efficacité dans le dernier tiers du terrain pour pouvoir revenir au score. C'est plus de la déception que de la colère car notre équipe aurait pu donner une meilleure image. Je ne m'explique pas ce manque de réaction. »

Alexandre Alain Rédacteur