RMC Sport

OM: comment Tapie a recruté, et viré, Cantona

A l’occasion du doc "Bernard Tapie, l’affranchi" sur L’Equipe ce lundi, les conditions de l’arrivée à l’OM d’Eric Cantona, puis de son départ, ont été rappelées par Guy Roux et l’ancien président marseillais.

Eric Cantona devait jouer à l’OM. Parce qu’il était né à Marseille et qu’il pouvait enflammer le Vélodrome. Mais si le mariage s’est réalisé, il n’a pas duré longtemps. Six mois lors de la saison 1988-1989, puis une saison 1990-1991 bien lancée mais vite interrompue par une longue blessure. A l’occasion du doc "Bernard Tapie, l’affranchi" sur L’Equipe ce lundi, Guy Roux et l’ancien président marseillais sont revenus sur les conditions de son arrivée à l’OM, après une rapide rencontre à l'été 1988 à Auxerre, où il a été formé, puis de son départ en 1989 (prêt à Bordeaux), après un geste d’humeur.

"Souvent, les joueurs, il me les demandait d’avance, a raconté Guy Roux à propos de Bernard Tapie. Par exemple, à la fin d’un match Auxerre-Marseille, il me dit: ‘Quand est-ce que tu me donnes ton mec qui a les pieds carrés ?’. Le gars qui avait les pieds carrés, c’était Basile Boli. J’ai dit: ‘Attendez, ce n’est pas cette année. Faites des économies, mettez de l’argent de côté. Ça va être très cher. Et ce sera l’année prochaine.’ On est resté là-dessus. Pour Cantona, c’était plus soudain. Dans l’après-midi, il me dit: ‘Dites donc, je veux voir votre Cantona. Vous pouvez venir me chercher à l’aérodrome ?’. Je dis oui. A l’arrivée de l’avion de Bernard Tapie à l’aérodrome d’Auxerre, je l’ai emmené chez Eric Cantona, qui était en train de peindre d’ailleurs. Il lui dit: ‘Bonjour Eric, ça va ? Tu es né où toi ?’. Eric dit: ‘A Marseille’. ‘Alors, tu sais où tu vas jouer ! Il n’y a pas de problème. On n’aura pas de problème de discussion financière ensemble. Alors t’es d’accord ? Ecoute, on est pressé, allez salut Eric’. (Rires) On est reparti et il est allé à Marseille."

"Vous ne pouvez pas tolérer qu’un joueur comme Cantona, parce qu’il est sorti à la 75e minute en match amical, jette son maillot par terre"

Mais en janvier 1989 donc, Eric Cantona a craqué lors d’un match amical à Sedan. Et Bernard Tapie l’a envoyé à Bordeaux pour finir la saison, puis à Montpellier en 1989-1990. "Cantona, c’était une grosse personnalité, se souvient l’ancien président de l’OM près de 30 ans plus tard. C’était un type avec un talent énorme. Quand il jette son maillot par terre, avant le championnat, je lui dis: ‘Tu ne le porteras plus’. Et il s’appelait Cantona. Si vous voulez que les joueurs respectent le maillot, avec un jeune entraîneur (Gérard Gili), vous ne pouvez pas tolérer qu’un joueur comme Cantona, parce qu’il est sorti à la 75e minute en match amical, jette son maillot par terre."

Après l’OM, Eric Cantona est passé par Nîmes (1991) puis s’est envolé pour l’Angleterre, où il est devenu le "King" à Leeds (1992-1993) et surtout à Manchester United (1992-1997). Avec ses coups de folie et ses coups d’éclat.

LP