RMC Sport

OM en direct - Garcia: Garcia: "il faut gagner le prochain match, il n'y a que ça à faire"

Rudi Garcia

Rudi Garcia - AFP

En pleine tourmente après deux défaites consécutives face à Monaco et Rennes, l'OM affronte Konyaspor en Ligue Europa jeudi. Mais avant, Rudi Garcia et Dimitri Payet affrontent la presse.

[13h32]

C'est la fin de cette conférence de presse. On a senti un Rudi Garcia un peu sur les nerfs. Avec un plan de jeu simple pour jeudi face à Konyaspor: des joueurs qui en ont. Ca ne va peut-être pas émerveiller l'Europe du foot, mais l'essentiel c'est de gagner. Rendez-vous jeudi 21h05 pour suivre le match en direct commenté sur RMC Sport (et bien sûr à la radio sur RMC).

[13h31]

Sur les coups de pied arrêtés: "Il faut répéter, répéter.On ne fera plus cette erreur là".

[13h28]

Sur Romain Danzé, qui avait dit en direct qu'il n'avait pas compris le changement de Garcia: "Chacun dit ce qu'il veut, moi je vais pas écouter les commentaires des uns et des autres. Hiroki il a fait le tour du monde avec le Japon. J'avais demandé à ce qu'il ne joue pas le deuxième match, il l'a joué en entier. Mais vous savez que quand on perd, on a forcément tort, pour avoir raison, il faut gagner des matchs. Même si on gagne en faisant des erreurs on a eu raison." Rudi Garcia passablement énervé.

[13h27]

Rudi Garcia: "On échange avec la direction, on est d'accord sur l'analyse."

[13h25]

"Il faut revenir aux bases quand c'est comme ça, c'est ce qu'on s'attellera à faire demain". Bon, on est en train de voir le plan de jeu de l'OM demain, à base de cojones et de jeu simple.

[13h24]

Le point cojones

"On a besoin de joueurs qui ont pas rétréci au lavage parce qu'ils rentrent dans le Vélodrome. On a besoin de joueurs qui en ont." 

[13h22]

"On est à notre place en Ligue Europa, explique Payet. on doit se forger un caractère, la jouer, et c'est comme ça qu'on progressera. C'est une compétition qui peut beaucoup nous apporter."

[13h20]

Des consignes à Patrice Evra sur les vidéos? "Pas de consignes, on leur a fait un briefing en début de saison. Quand on est Olympique de Marseille, on intervient pas toujours à titre individuel."

[13h19]

Point Patrice Evra. "Personne n'est titulaire indiscutable. il faut que la concurrence joue, et pour tout le monde en particulier. Sur la première période de Rennes, vous me parlez de Pat', mais tout le monde est à blâmer. Je regarde pas l'âge, le statut, je veux une équipe qui gagne et ceux qui me feront gagner seront sur le terrain."

[13h16]

Rudi Garcia sur Konyaspor: "C'est une équipe bien organisé, qui a de la vitesse à gauche. C'est une équipe a prendre très au sérieux. Mais qui que ce soit en face de nous jeudi, on doit avoir une motivation extrême et une grande combativité."

[13h15]

"C'est à nous d'emmener le public avec nous", renchérit Payet.

[13h14]

"Le virage fermé, ça m'emmerde", réagit Payet. "C'est sur que quand le Vélodrome n'est pas plein, c'est dommage."

[13h12]

Changer de système pour créer un choc? "C'est pas pour créer un choc mais pour gagner le match. Bien sûr qu'on réfléchit à ça. Mais on pourrait aussi être tenter d'aller vers un système qu'on maîtrise le mieux. Mais on peut parler système mais ce qui compte c'est ce qu'on met dans le système. Il faut que le Vélodrome ca reste un atout. Les joueurs ont besoin du soutien du public. C'est à nous de mettre le public derrière nous.

[13h11]

Garcia: "Il faut qu'on rentre en mode guerriers. Rien que parler de coupe d'Europe, ça motive."

[13h09]

"Le reste, on a pas de temps à perdre".

[13h08]

Garcia: "il faut gagner le prochain match, il n'y a que ça à faire, il n'y a rien d'autre à faire."

[13h07]

Vous, comment vous vivez l'OM bashing? "Je regarde ça de loin. Ca fais 10 ans que je joue, ici c'est plus qu'ailleurs, mais ça me touche pas plus que ça", explique Payet.

[13h06]

Payet: "Ce qui est inquiétant, c'est le manque de révolte, d'impact dans les duels".

[13h06]

"On a encore la défaite douloureuse dans un coin de notre tête", explique Dimitri Payet.

[12h59]

Et c'est parti avec Rudi Garcia Et Dimitri Payet. La presse a une demi-heure pour faire chauffer le grill.

[12h31]

Début de la conférence de presse ce jeudi à 13h. Ce sera le capitaine Dimitri Payet qui accompagnera Rudi Garcia. les deux peuvent s'attendre à un tombereau de questions pas forcément très agréables après la défaite au Vélodrome face à Rennes et la fronde des tribunes.