RMC Sport

OM: Eyraud devient chevalier de la Légion d'honneur

Plusieurs personnalités du monde du sport français ont été décorées parmi les promotions du 1er janvier de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite. Jacques-Henri Eyraud, président de l'OM, a été fait chevalier.

Sur proposition du président de la République et du gouvernement, plusieurs personnalités du monde du sport français figurent dans les promotions du 1er janvier de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite. Leurs noms apparaissent, ce vendredi, dans le journal Officiel comme "récompense des mérites éminents acquis au service de la nation soit à titre civil, soit sous les armes", précise la définition du code. 

Si ces "mérites éminents" peuvent prendre des formes diverses, des critères d'éligibilité existent, comme ceux justifiant de la qualité d'un service rendu à la France, le bénéfice commun, la notoriété des mérites ou la durée des services (un minimum de 20 ans d'activité est requis). A ce titre, quatre noms bien connus du monde du sport ont été faits chevaliers de la légion d'honneur. 

Eyraud honoré sur proposition du ministère de l'Intérieur

Le plus célèbre d'entre eux est Jacques-Henri Eyraud, président de l'OM depuis 2016, honoré sur proposition du ministère de l'Intérieur. Outre ses 31 ans de services, aucune autre indication n'est apportée dans le Journal officiel de ce 1er janvier, qui se contente de lister les noms, fonctions et années de services des personnes décorées. 

La nomination du dirigeant marseillais diffère de celles des autres personnalités du monde du sport dont les noms ont été soumis par le ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports. L'exception vaut également pour l'ancienne navigatrice, Isabelle Autissier, élevée au grade de commandeur de la Légion d'honneur sur proposition du ministère de la transition écologique pour son rôle de présidente d’une organisation internationale pour la protection de l’environnement et le développement durable.

Braillard, Jossinet et Senaud également chevaliers

Thierry Braillard, ancien secrétaire d’Etat chargé des sports, avocat spécialisé en droit du sport a, lui, été fait chevalier. Idem pour Frédérique Jossinet, vice-championne olympique de judo à Athènes en 2004, directrice du football féminin à la Fédération française de football, vice-présidente de la Fédération de judo. Enfin, Jean-Claude Senaud, ancien directeur technique national de la Fédération française de judo, jujitsu, kendo et disciplines associées, a également reçu ce titre après 44 ans de services et quelques semaines après son départ de la Fédération. 

Prudhomme, Krumbholz et Myaro à l'ordre national du Mérite

D'autres personnalités sportives ont, elles, reçu l'ordre national du Mérite, le second dans la hiérarchie derrière la Légion d'honneur. Christian Prudhomme, directeur du Tour de France (35 ans de services), a été promu officier. 

Au rang de chevalier, on retrouve l'ancienne internationale française de basket, Paôline Ekambi Kingue, "cofondatrice et présidente d'une start-up du sport (41 ans de services). Olivier Krumbholz, sélectionneur de l'équipe de France féminine de handball, battue en finale du dernier Euro, figure aussi dans cette promotion. Nodjialem Myaro, ancienne internationale de hand et désormais vice-présidente de la Fédération française de handball et présidente de la Ligue féminine de handball, est également honorée, tout comme l'ancien doble champion d'Europe du 4x100m (1990, 1994) Jean-Charles Trouabal, directeur fondateur d'un cabinet spécialisé dans le conseil en stratégie adaptive et haute performance durable.

NC