RMC Sport

OM : Eyraud, le futur président, évoque le mercato

Jacques-Henri Eyraud, le futur président de l'OM

Jacques-Henri Eyraud, le futur président de l'OM - AFP

Dans le JDD, le futur président de l’OM Jacques-Henri Eyraud évoque l’attitude qu’adoptera le club sur les prochaines périodes de transferts. C’est surtout le mercato estival 2017 qui sera important.

A l’OM, c’est déjà demain. Le club étant en train de passer des mains de Margarita Louis-Dreyfus à celles de Frank McCourt, la saison actuelle ne sera qu’un exercice de « transition » selon les propres mots du futur président, Jacques-Henri Eyraud, dans le JDD. L’objectif marseillais se concentrera plutôt sur le prochain mercato estival. "Pour les transferts, le moment clé sera en juin 2017, explique l’homme de confiance de l’investisseur américain. On a dit qu’on voulait jouer les premiers rôles chaque saison. L’OM a besoin de joueurs très compétitifs, qui ont de l’expérience et l’habitude de gagner des titres."

A lire aussi >> OM : quand Jacques-Henri Eyraud se faisait pistonner pour avoir des places au Vélodrome

Jusqu’à l’été prochain, l’OM risque donc de se faire discret. Même si le mois de janvier offrira la possibilité de renforcer l’équipe. "On étudiera toutes les opportunités selon les besoins identifiés, indique Eyraud. Cela se prépare dès maintenant. On a déjà des propositions. Mais laissez-nous le temps d’en parler avec le staff technique en place. La finalisation de la vente ne surviendra que d’ici à mi-novembre. La saison actuelle sera forcément celle de la transition."

"Un différence fondamentale" avec le PSG

En tout cas, supporters marseillais, ne vous attendez pas à une fièvre acheteuse telle que celle du PSG des Qataris. "Il y a une corrélation directe entre les performances sportives et les ressources financières qu’on mobilise. Mais il y a une différence fondamentale, analyse Eyraud. D’un côté, vous avez un club financé par un Etat souverain, avec un investissement dans le foot qui répond à une politique de rayonnement étatique. De l’autre, un entrepreneur individuel expérimenté et qui investit dans un club de manière très rationnelle…"