RMC Sport

OM: Garcia livre son opinion sur les slogans installés au Vélodrome

En conférence de presse avant le déplacement de l’Olympique de Marseille sur le terrain des Girondins de Bordeaux vendredi (20h45) lors de la 31e journée de Ligue 1, Rudi Garcia a réagi aux nouveaux slogans présents dans le couloir d’accession au terrain du Stade Vélodrome.

Gestionnaire du Stade Vélodrome depuis juillet 2018 après des mois de négociations, la direction de l’Olympique de Marseille s’est lancée dans une nouvelle décoration des coulisses à la gloire de son histoire. Maillots historiques, photos de joueurs légendaires, coupes remportées: il est désormais possible de se replonger dans le passé du club en se baladant dans les entrailles du stade à l'occasion de "l'OM Tour", une visite des coulisses du Vélodrome et une immersion dans l’histoire de l’OM.

Il a aussi été décidé de tapisser le tunnel qui mène à la pelouse de slogans évocateurs comme "La seule étoile qui brille en France", "Le seul Olympique qui compte", "Welcome to hell", "Bienvenue chez les fous", "Tremble !". Les amoureux de l’OM pourront désormais participer à cet "OM Tour" pour revivre ces grands moments. En conférence de presse, Rudi Garcia s’est exprimé sur ces initiatives.

Garcia trouve "super" l’OM Tour

"J’ai découvert ce que le club a fait en étant exploitant du Stade Vélodrome. Franchement, j’ai trouvé ça super, a commenté Garcia. Si j’ai la chance d’être à l’Olympique de Marseille désormais, c’est grâce à tous ceux qui ont travaillé avant moi, ceux qui ont eu des grands résultats, des grands coachs, les joueurs de légende mais aussi les grands présidents évidemment. Certains parmi vous (les journalistes, ndlr) ont pu vivre les heures de gloire de l’OM. Nous, ce qu’on veut, c’est les retrouver. On travaille pour cela."

"On ne peut pas tout faire bien", plaisante Garcia

Rudi Garcia a avoué "ne pas savoir" où sont passées les Coupe de France volées ou égarées. En revanche, il a semblé moins convaincu par les expressions qui recouvrent désormais le tunnel. "L’humour anglais dirait "qui tente n’a rien". Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne sont jamais critiqués. On a fait. Des fois ça plaint, des fois non. On a eu le mérite de faire. On ne peut pas tout faire bien. Je ne sais pas ce qu’il y a de bien ou de moins bien. En tout cas, il y a beaucoup de choses bien dans ce nouvel habillage. On nous a demandé notre avis sur la zone sportive. Encore une fois, tout le monde ne peut pas apprécier. Le plus important, c’est qu’il n’y a rien d’irrespectueux. Rien d’irrespectueux contre les adversaires ni personne."

Florent Germain (avec Joseph Ruiz)