RMC Sport

OM: "Je ne serai jamais une doublure", prévient Gomis

EXCLU RMC SPORT. A l’aube du sprint final, Bafétimbi Gomis évoque son avenir à l’OM. Auteur d’une saison réussie, l’attaquant de 31 ans, prêté par Swansea, ne sait pas encore s’il restera à Marseille cet été. Mais si c’est le cas, ce ne sera pas pour jouer les jokers de luxe.

Ce sera l’un des gros dossiers du mercato de l’OM. Auteur d’une excellente saison, Bafétimbi Gomis va-t-il rester cet été ? Impossible à dire aujourd’hui. Comme il l’a récemment confié, l’attaquant de 31 ans, prêté par Swansea, ne ferme pas la porte. A condition d’avoir des assurances sur son temps de jeu. Car il ne poursuivra pas à Marseille dans la peau d’un remplaçant de luxe. "Je n’ai jamais été une doublure et je ne le serai jamais, explique l’international français à RMC Sport. Je n’ai jamais été un attaquant n°2. Je vais tout faire pour marquer encore quelques buts qui me feront franchir cette barre des vingt. Et vous savez très bien qu’un attaquant à vingt buts ne peut pas être une doublure l’année d’après."

>> Arsenal : Wenger refroidit la rumeur Giroud à l'OM

Autant dire qu’à l’heure où l’OM prépare un mercato clinquant, l’avenir de Gomis, qui sera l'invité exceptionnel de Team Duga ce mardi dès 18h en direct sur RMC, reste assez incertain. "Aujourd’hui, je n’ai pas dit que j’allais rester à l’Olympique de Marseille, confirme l’homme aux 17 buts en Ligue 1 cette saison. J’ai dit : "Pourquoi pas ?" Après, c’est une discussion. Peut-être qu’après cette saison, l’OM me dira : "Merci pour services rendus". Et moi, j’aurais été content parce que j’ai eu la chance de défendre ce projet pendant un an, de fort belle manière, et d’avoir laissé la maison propre si on se qualifie pour une coupe d’Europe. Après, je ne me projette pas au-delà de la fin de mon prêt. Ce sont des discussions qui vont venir cet été. Aujourd’hui, on est dans le sprint final et j’ai trop d’expérience pour me polluer la tête avec ces questions-là."

Gomis : "Être épaulé d’un grand attaquant"

En creusant un peu, l’ancien buteur de Lyon et Saint-Etienne accepte tout de même de se projeter sur un deuxième exercice en ciel et blanc. Toujours avec ambition : "Je pense qu’il y aura un recrutement de joueurs importants. Et si je suis là, j’espère que je serai épaulé d’un grand attaquant. Comme ça, quand Bafé ne sera pas dans un grand jour, il y aura quelqu’un d’autre qui pourra marquer".

>> OM : Gomis envoie Thauvin au Bayern Munich

Alexandre Jaquin avec Florent Germain, à Marseille