RMC Sport

OM: la mise au point de Longoria sur l'avenir de Milik

Présent en conférence de presse ce mercredi, Pablo Longoria est revenu sur la situation d'Arkadiusz Milik alors que les rumeurs à son sujet vont bon train. Le président de l'Olympique de Marseille a expliqué que le club olympien avait le "contrôle" sur le Polonais, dont l'intention serait de prolonger.

Arrivé cet hiver en provenance de Naples, Arkadiusz Milik voit déjà bon nombre de rumeurs de départ associées à son nom. Prêté avec obligation d'achat à l'Olympique de Marseille, le Polonais a déjà un impact offensif important avec son nouveau club alors qu'il a déjà trouvé le chemin des filets à 5 reprises en Ligue 1.

Mais pour autant, la presse italienne ne le voit pas s'éterniser dans le Sud de la France et fait déjà planer l'ombre d'un départ cet été, tandis que la Juventus serait intéressée à l'idée de recruter le Polonais.

>> OM: revivez la conférence de presse de Longoria

Présent en conférence de presse ce mercredi, Pablo Longoria n'a pas échappé aux questions sur l'avenir de l'attaquant olympien. Le président de l'Olympique de Marseille a tenu à éclairicir la situation de son joueur. S'il n'est pas entré dans les tous les détails, expliquant que "la formule lui prendrait la journée à expliquer", l'Espagnol a laissé entendre que l'OM avait le contrôle sur la situation de Milik, dont l'intention serait de poursuivre à Marseille, "où il est très content."

"On a le contrôle de Milik. (...) C'est un prêt avec obligation d'achat et des paiements qui, s'ils sont faits, feront de lui un joueur de l'OM. Il n'y a pas de possibilité qu'il retourne à Naples. (...) L'intention du joueur est de prolonger à Marseille, où il est très content."

Longoria dément l'existence d'un "gentlemen agreement"

Interrogé sur l'existence d'un accord verbal qui faciliterait un départ d'Arkadiusz Milik dès cet été vers un grand club européen, Pablo Longoria a démenti cette information.

"Pour prendre les décisions, il faut toujours trois personnes: le club, le joueur et le club qui veut acheter le joueur. Les joueurs ont beaucoup de contrôle sur la situation mais il faut négocier avec nous. Dans un marché, il y a toujours une possibilité de jouer dans un grand club européen. Il n'y a pas de parole donnée en cas d'offre d'un grand club. C'est toujours une question de négociations." L'Olympique de Marseille réceptionnera Strasbourg ce vendredi pour le compte de la 35e journée de Ligue 1.

Luca Demange