RMC Sport

OM: le nouveau message ironique de Boudjellal

Mourad Boudjellal a ironisé sur le prétendu manque de liquidités de Mohamed Ayachi Ajroudi, candidat au rachat de l'OM, sur les réseaux sociaux.

Cette fois, pas d'interview. Mais un message ironique sur les réseaux sociaux. Mourad Boudjelllal a publié un tweet aux côtés de Mohamed Ayachi Ajroudi. Les deux hommes portent le projet de rachat de l'Olympique de Marseille: le premier comme potentiel futur président, le second comme investisseur. Mais les capacités financières de l'homme d'affaires franco-tunisien ont été récemment remises en doute, certaines voix arguant qu'il ne pouvait pas se payer un café au George V, luxueux hôtel parisien à 5 Etoiles.

L'ancien dirigeant du Rugby Club Toulonnais a donc publié un cliché où il pose en train de boire un café aux côtés d'Ajroudi avec cette légende: "On va payer le café, promis."

"Ce que les gens disent n’est pas vrai, a déclaré Ajroudi dans une interview à La Provence, vendredi. Quand ils disent que je n’arrive pas à payer un café ou que j’ai une note de 350.000 euros au Georges-V, ça me fait rire tout ça. On dit aussi que je suis condamné en Tunisie pour port d’arme. Mais c’est faux."

Dans cette même intervention, Ajroudi s'était montré très serein sur la réussite de son projet malgré les démentis répétés du club de Frank McCourt, actuel propriétaire, sur la mise en vente du club. L'homme d'affaires a seulement regretté la communication excessive de son équipe. 

"Je ne reproche qu’une seule chose à notre équipe: avoir parlé un peu tôt, a-t-il déclaré. Moi-même, ça m’a surpris. J’aurais parlé seulement quand j’aurais fait le chèque. (...) Regardez ce que nous vivons. Imaginons que rien ne soit sorti, on ne serait pas là. On serait tous les deux sur le terrain. On a commis une faute." Cela ne semble pas restreindre Mourad Boudjellal.

NC