RMC Sport

OM: les derniers mots de Pape Diouf à sa femme, qui lance une fondation à son nom

Pape Diouf, ancien président de l’OM, s’est éteint il y a un an jour pour jour à Dakar du coronavirus. Emue, sa veuve témoigne de son attachement viscéral à Marseille et lance une fondation à son nom.

Un an déjà. Le 31 mars 2020, Pape Diouf disparaissait soudainement à Dakar, à l’âge de 68 ans, des suites du coronavirus. Malgré une tentative de rapatriement sanitaire en France par l’intermédiaire de Julien Fournier, notamment, l’ancien président de l’OM est décédé avant de pouvoir monter dans un avion médicalisé pour rejoindre un hôpital à Nice. Laissant un grand vide auprès des supporters de l’OM, club dont il a été un président respecté de 2005 à 2009. Mais aussi de ses proches comme sa femme, Oumy, qui témoigne dans La Provence.

Elle se souvient parfaitement des derniers échanges avec son mari. "Il m’a dit ceci: 'Bébé, ne t’inquiète pas. Les choses vont rentrer dans l’ordre. Je t’aime.’"

Elle souligne son adoration pour Marseille où il a gardé une place à part dans les cœurs. La réciproque était vraie. "En tout humilité, je ne pense pas être à la hauteur pour restituer avec les mots exacts l’amour qu’il avait pour Marseille et pour l’OM, poursuit sa veuve. Il le vivait et le respirait, et nous avec. (…) Marseille était son monde et l’OM sa maison. Il continuera de porter haut le drapeau de l’oM là où il est, en bon ambassadeur qu’il est."

"La création d'une fondation lui tenait à coeur"

Pour honorer sa mémoire, Oumy Diouf lance ce mercredi une fondation à son nom. Un projet que l’ancien dirigeant sénégalais avait mis sur les rails avec Nathalie Paoli, son ancienne directrice de communication. "Il m’était important de faire vivre son projet pour lui rendre hommage car la création d’une fondation dédiée à la citoyenneté lui tenait à cœur", confie Oumy Diouf dans La Provence.

"Nous profitons de l’hommage qui lui est rendu en ce jour anniversaire de son décès pour l’annoncer, explique-t-elle. Nathalie Paoli, Yann Pecheral, Julien Fournier, Alexandre Faure, Cherif Seye, Thierno Seydi et Etienne Mendy seront les promoteurs de ce fonds de dotation. Celui-ci permettra de financer des projets de citoyenneté, qui contribuent à l’égalité, qui servent les jeunes, et notamment ceux des quartiers les plus sensibles, aussi bien en France qu’à l’étranger." Une partie de l’équipe expliquera le projet sur le site de La Provence, ce mercredi à 18h, lors d'une émission hommage.

NC