RMC Sport

OM: Mandanda "vexé" et "un peu blessé" par la perte du brassard

Steve Mandanda

Steve Mandanda - AFP

Revenu l'été dernier à l'OM, Steve Mandanda n'a pas récupéré le rôle de capitaine qu'il occupait avant son départ. Ce qui l'affecte, comme il l'a confié à France Football.

Capitaine et idole du Vélodrome, Steve Mandanda avait décidé lors de l'été 2016 d'aller voir si l'herbe était plus verte en Angleterre. Mais son expérience en Premier League, sa première à l'étranger, a tourné court. Avec seulement neuf matchs en une saison de championnat sous le maillot de Crystal Palace, l'ancien Havrais a décidé de revenir à Marseille l'été dernier. Pour son plus grand bonheur, même s'il regrette profondément de ne pas avoir récupéré son brassard de capitaine, désormais autour du bras de Dimitri Payet.

"Je pense que je pèse toujours autant, explique-t-il à France Football. J'ai de la personnalité, de l'expérience et je suis écouté. Je me fais toujours respecter. Je suis un leader naturel à l'OM. Mais le fait de ne pas récupérer le brassard m'a... affecté. Ça m'a même un peu blessé. Le coach a ses raisons. Je les entends. C'est lui qui prends les décisions. Mais ça m'a touché. J'ai porté le brassard pendant six ans, je pensais le récupérer. J'ai été vexé."

"Il y a des choses dont je ne suis plus au courant"

"J'avais envie de m'investir encore plus sur certaines choses, que je faisais auparavant, mais je dois désormais rester à ma place. J'ai du caractère, je suis leader, mais je ne suis plus capitaine. Il y a des choses dont je ne suis plus au courant. Je ne discute plus des primes. Ce sont des prérogatives qui m'ont été retirées. Le brassard de l'OM me tient à cœur. Il m'a toujours aidé à être plus performant. Je ne suis jamais aussi bon que lorsque je suis partout. J'aime être présent, savoir ce qui se passe dans mon club."

A lire aussi >> Dégradations au Parc OL: ça va coûter 300.000 euros à l'OM

Alexandre Alain Rédacteur