RMC Sport

OM: même s'il est heureux, Benedetto pense quand même à un retour à Boca

Interrogé par Fox Sports, l'attaquant argentin Dario Benedetto se dit ravi par la passion des supporters de l'OM, tout en admettant qu'il aimerait bien retourner un jour à Boca Juniors.

Quand il faut parler de Boca Juniors, Dario Benedetto ne cache pas cette pointe de nostalgie. Un peu moins d'un an après son départ pour l'Olympique de Marseille, l'attaquant argentin de 30 ans a de nouveau exprimé le souhait de pouvoir retourner à Buenos Aires dans un futur plus ou moins lointain.

"Il faut que je sois réaliste, je ne vais pas mentir et je ne vais pas me mentir à moi-même. J'aurai toujours envie de revenir à Boca", a-t-il déclaré au cours d'une interview diffusée mercredi par Fox Sports.

Son message n'est pas en contradiction avec sa situation actuelle à Marseille, où il est très satisfait des ultras "passionnés" qui lui "rappellent beaucoup les supporters en Argentine".

Le constat positif ne concerne pas seulement l'environnement mais aussi le sportif, puisqu'il ne pense qu'à connaître ses premières minutes sur la scène européenne la saison prochaine: "Aujourd'hui, le rêve que j'ai, c'est de disputer la Ligue des champions. Grâce à Dieu, ce rêve est à ma portée et j'espère que je jouerai quand la C1 reprendra".

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Il perfectionne son français

Mais son amour pour Boca Juniors, qui lui a ouvert les portes de la sélection argentine, demeure intense: "Cela me rend fou de me dire que je pourrais avoir la possibilité de revenir à Boca. J'espère pouvoir le faire un jour. [...] Je ne veux pas revenir à Boca juste pour dire que je suis revenu, mais avec la faim que j'ai toujours eu en enfilant ce maillot. Je suis à Marseille, qui va disputer la Ligue des champions, je profite. Mais je serai heureux si la possibilité se présente, que ce soit bientôt ou plus tard".

Pour l'heure, Dario Benedetto a bien la tête à Marseille et fait en sorte d'améliorer son intégration en apprenant le français: "Je comprends tout ce que les gens me disent. Pour parler, ça commence à venir. C'est très dur, car je suis arrivé en ne comprenant rien et en ne parlant pas du tout la langue". 

JA