RMC Sport

OM-Montpellier : Courbis salue le travail de Michel

Après le match nul entre l’OM et Montpellier (2-2), ce dimanche lors de la 17e journée de Ligue, l’entraîneur héraultais Rolland Courbis a tenu des propos élogieux envers Michel, son homologue marseillais.

Les joueurs de l’OM ont quitté le Vélodrome sous les sifflets après le match nul face à Montpellier, ce dimanche, lors de la 17e journée de Ligue 1 (2-2). Il faut dire qu’ils n’ont plus gagné à domicile en championnat depuis le 13 septembre dernier (4-1 contre Bastia). Les Marseillais, revenus à la 9e place du classement, restent pourtant sur une série de cinq matchs sans défaite, toutes compétitions confondues (trois victoires, deux nuls).

Un parcours que Rolland Courbis a salué après la rencontre, en glissant un petit tacle à Marcelo Bielsa, le prédécesseur de Michel. « La saison dernière, il y avait un OM particulier, voire farfelu par moments, a lâché le coach héraultais. Quand il y a des 0-0, on gueule parce ça manque de spectacle. Quand il y a 3-3 au Vélodrome (lors d’OM-Monaco), c’est plaisant. Tu gagnes à Rennes en faisant un bon match (1-0). Tu rencontres Montpellier, il y a 2-2, tu pars du stade avec les boules de ne pas avoir gagné mais il y a de l’impatience. Eh bien, tu n’as qu’à supporter le Barça. C’est sûr que tu serais satisfait. Ce que fait l’OM depuis le début de la saison, je trouve que ce n’est pas mal du tout. »

Michel : « Courbis m’a dit qu’il fallait de la patience »

Des compliments que Courbis, qui a entraîné l’OM entre 1997 et 1999, a formulés directement auprès de Michel. Et l’intéressé a évidemment apprécié. « Courbis m’a dit avant le match que Marseille lui procurait du plaisir, a confié le technicien espagnol. Il connait mieux Marseille que moi. Il a une meilleure expérience que moi à ce niveau-là. Et il m’a dit qu’il fallait de la patience pour y arriver. »

Alexandre Jaquin avec Florent Germain, à Marseille