RMC Sport

OM-Montpellier: "On a arrêté de courir, ce n’est pas la faute de l’arbitre" estime Kamara

Boubacar Kamara

Boubacar Kamara - AFP

Contrairement à son entraîneur Rudi Garcia, le défenseur de l’OM Boubacar Kamara n’a pas chargé l’arbitre pour expliquer la contre-performance de son équipe face à Montpellier (0-0) dimanche en clôture de la 32e journée de Ligue 1.

Après le faux-pas de l’OM face à Montpellier au Vélodrome (0-0), Rudi Garcia digérait mal l’arbitrage et notamment la décision de Mikael Lesage de ne pas siffler penalty après un accrochage de Vitorino Hilton sur Kostas Mitroglou. "Celui qui me dit qu'il n'y a pas penalty... Ça devient vraiment lassant de dire les mêmes choses sur les trois derniers matches à domicile", a-t-il lâché en conférence de presse tout en reconnaissant le manque d’efficacité de ses joueurs.

"On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes"

Encore aligné en défense centrale, le jeune Boubacar Kamara, lui, ne se défausse par sur l’homme en noir. "Si c’est notre faute ? Je trouve qu’on a bien joué pendant les 15 premières minutes. Après, on a arrêté de courir. Ce n’est pas la faute de l’adversaire, ni de l’arbitre. On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes", a déclaré le Phocéen en zone mixte.

VIDEO - Garcia : "C'est énervant concernant l'arbitrage"