RMC Sport

Ligue 1: Marseille, muet contre Montpellier, lâche la troisième place à Lyon

Match peu emballant au Vélodrome dimanche entre l'OM et Montpellier, en clôture de la 32e journée de Ligue 1 (0-0). Peu inspiré en attaque, l'OM n'a pas trouvé l'ouverture face aux Héraultais. Conséquence: Lyon garde la troisième place, à la différence de but.

Après les victoires de Monaco contre Nantes (2-1) et de Lyon à Metz (0-5), la réponse marseillaise était attendue. Et dans cette course à trois au podium, c'est bien l'OM qui apparaît comme le perdant ce dimanche, après le nul concédé à domicile contre Montpellier (1-1, 32e journée).

On s'est pas mal ennuyé

Inutile de le cacher: le spectacle n'était pas vraiment au rendez-vous ce dimanche. L'ambiance était déjà moins intense que d'habitude à cause de la fermeture du bas du virage Nord du Vélodrome. La prestation des acteurs sur le terrain n'a pas plus enflammé ce match. A la pause, les sifflets sont descendus des travées après 45 minutes où on n'a vu que deux frappes non cadrées. L'entrée en jeu de Kostas Mitroglou a quand même mis plus de rythme dans la dernière demi-heure. Le Grec, taclé par derrière par Vitorino Hilton, aurait d'ailleurs dû obtenir un penalty (80e). Marseille n'était pas resté muet chez lui en championnat depuis 28 matches.

Kamara-Luiz Gustavo, ça tient

Comme à Leipzig jeudi, Rudi Garcia a concocté une défense centrale remaniée, avec les absences sur blessures d'Adil Rami et de Rolando. Le jeune Boubacar Kamara a donc encore été aligné avec le taulier Luiz Gustavo. Certes, Giovanni Sio, Jonathan Ikoné, Isaac Mbenza et Souleymane Camara ne représentaient pas une grande menace. Mais la charnière marseillaise a bien géré son match, en particulier le Brésilien, impeccable dans son rôle et encore très rassurant.

Montpellier, sobre et efficace

Ce n'est pas avec l'équipe de Michel Der Zakarian que l'on a le plus de chance d'avoir du football-champagne. Mais les résultats parlent pour les Héraultais. D'accord, ils font souvent match nul (16 en 32 journées de Ligue 1). Mais cette saison, les Montpelliérains ont neutralisé deux fois Lyon, deux fois Monaco, deux fois Marseille et une fois Paris. Et au classement, ils pointent à la sixième place (46 points), avec une meilleure différence de buts que ses adversaires dans la course à la cinquième place (occupée par Rennes, 47 poins, +3).

Monaco se détache, l'OM perd sa troisième place

C'est l'information de cette journée dans le haut du tableau: l'OM n'est plus sur le podium. Il reste encore six journées et le retard marseillais n'a rien d'insurmontable. L'Olympique Lyonnais ne s'est emparé de la troisième place qu'à la différence de buts (63 points, +33 contre +26). Mais Monaco, dauphin du PSG, a fait le trou sur ses deux poursuivants (70 points). On se dirige pour l'instant vers un duel des Olympiques pour la troisième place.

N.B