RMC Sport

OM-Nice: Balotelli chambre les supporters niçois après la rencontre

Après avoir marqué le but de la victoire dimanche soir lors d'OM-Nice (1-0), Mario Balotelli a chambré sur les réseaux sociaux les supporters azuréens, qui l'avaient insulté plus tôt dans le week-end sur une banderole.

C'était un dimanche plein pour Mario Balotelli. Pour ses retrouvailles avec l'OGC Nice, le nouvel attaquant de l'OM a non seulement marqué le but de la victoire au Vélodrome, mais on l'a aussi vu tancer Malang Sarr (qui l'avait critiqué) durant la rencontre, et provoquer ses anciens partenaires au sujet de Patrick Vieira à la pause. Pour clore définitivement son chapitre azuréen, l'Italien a ensuite réglé ses comptes avec les supporters des Aiglons...

Dimanche, une photo d'une banderole insultante visant Super Mario - a priori réalisée par la Brigade Sud et accrochée à Nice - avait circulé sur les réseaux sociaux. "Ce bâtard a enfin trouvé sa bonne mère", pouvait-on lire. Une offense à son passé d'enfant adopté, que Balotelli n'a pas manquée.

Un but, puis un doublé sur les réseaux

Aussi, après avoir puni son ancienne formation sur la pelouse, l'attaquant a répondu sur Instagram en deux temps. D'abord en publiant une image de la banderole en question, assortie d'un commentaire dans un français approximatif: "Mais regardez-vous ma mère comme elle est belle...", puis en chambrant clairement les ultras niçois sur la différence d'ambiance entre le Vélodrome et l'Allianz Riviera avec une vidéo d'un "Aux armes" captée dans l'arène phocéenne. "Un rêve pour vous ça! [...] Allez l'OM", envoie-t-il à ceux qui l'ont autrefois adulé.

Samedi, dans les colonnes de la Provence, Balotelli semblait déjà avoir tourné la page. "Nice, c’était bien, je dis merci à ce club et à ses supporters. Mais on ne peut pas faire le parallèle avec Marseille. C’est un autre niveau", assurait-il.

Balotelli
Balotelli © Instagram/Mario Balotelli
Balotelli
Balotelli © Instagram/Mario Balotelli
CC