RMC Sport

OM: "On va les attaquer sur tous les plans", prévient Tonini, le président des Yankee

-

- - AFP

L'OM a décidé de résilier la convention qui le lie au groupe de supporters des Yankee. Une décision que Michel Tonini, le président de cette association, conteste vivement.

Révolution au Vélodrome. L'OM a décidé en début de semaine de résilier la convention qui le lie aux Yankee, groupe de supporters du virage Nord. Une résiliation qui entraîne la perte du statut d'association officielle reconnue par le club et qui l'écarte de la prochaine campagne d'abonnements. Une décision motivée par plusieurs affaires supposées frauduleuses, comme par exemple une double billetterie pour le match OM-OL du 18 mars, dans laquelle le club a porté plainte, ou encore une escroquerie à la carte bancaire de l'association, dont Michel Tonini se dit victime. Président des Yankee, ce dernier s'explique au micro de RMC Sport.

"Il n’y a rien qui tient, lâche-t-il. Le pire de tous les motifs, c’est celui ou on m’a reproché récemment de m’être fait escroquer, en décembre dernier. Je me fais voler la carte bleue des Yankee, il y a des dépenses importantes, je me retrouve au commissariat, et l’OM me le met sur le dos pour des questions d’image. Il y a aussi eu le problème d’OM-Lyon, mais ils ont tout mélangé."

"Ils vont tout détruire"

"On est victimes, au même titre qu’eux (le club). On n'est pas coupables de ça, enchaîne Tonini. On subit plein de choses depuis toujours. Il y a des personnes mal intentionnées autour des stades qui exploitent les failles, comme pour l’histoire des bracelets. Mais l’OM est au courant de ces failles, alors pourquoi ils ne les colmatent pas?"

"Il y a plus de 5 000 Yankee qui se retrouvent sans groupe, alors que beaucoup sont là depuis 10, 15 ou 30 ans. Ils n'iront pas s’abonner ailleurs, tous ces gens-là vont quitter le stade. L’OM a perdu au moins 5 500 supporters, mais peut-être plus que ça. Parce-que ça va plus loin que ça, ils veulent la peau de tous les groupes de supporters. Ils vont tout détruire. Les recours? J’en parle avec mon avocat. On va leur faire très mal. On va les attaquer sur tous les plans. Mais le temps judiciaire est beaucoup plus long que la campagne des abonnements (qui débute ce lundi, ndlr). Là-dessus, on aura perdu."

A lire aussi >> OM: les Yankee ne sont plus reconnus par le club, ils allument McCourt et Eyraud

AA avec TM