RMC Sport

OM: Payet explique son coup de gueule à Troyes

-

- - -

Samedi, l'OM reçoit Lille (17h) dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1. A deux jours de cette rencontre importante pour la fin de saison, Dimitri Payet et Rudi Garcia se présentent face à la presse.

[16h21]

C'est terminé pour cette conférence de presse.

A retenir:

-Payet était énervé à Troyes par le niveau de jeu de l'équipe phocéenne

-Payet ne veut plus parler des Bleus avant la dernière liste

-Garcia est touché par la situation du Losc mais il ne lui fera pas de cadeaux samedi

[16h20]

Garcia: "Il va falloir être constant sur toute la durée du match. Il ne faudra pas laisser trop d'initiatives à Lille."

[16h18]

Garcia: "Cette saison aura servi à Morgan (Sanson). Il peut jouer à un des deux postes axiaux. Il a une qualité de contrôle orienté que j’ai rarement vu. Il peut aussi être efficace en tant que dernier passeur. Il a progressé en sang-froid devant le but. Il devient un joueur complet."

[16h16]

Garcia: "Ocampos a du talent. Il a encore une marge de progression importante."

[16h15]

Garcia: "Ce sera important de les laisser dans le doute. C'est important de montrer que l'on est à l'OM, qu'au Vélodrome, c'est nous qui dictons les choses."

[16h14]

Garcia: "Cette équipe (de l'OM) est capable de marquer plusieurs buts. On prend trop de buts à mon goût."

[16h12]

Garcia: "On avait confiance en lui, on lui a donné des marques d'affection quand il a été critiqué. C'est pas gagné pour l'instant non plus. C'est le meilleur joueur pour marquer des buts en sortant du banc en Ligue 1 cette saison. ON s'est attelé à lui donner de la confiance."

[16h11]

Garcia: "Bien préparer la Coupe d'Europe, c'est gagner en championnat."

[16h08]

Garcia: "Je ne connais plus grand-monde au Losc. Mais ça n'empêche pas que c'est mon club formateur, avec lui j'ai gagné des titres. Il restera dans mon coeur. Mais je serai le pire ennemi pendant le match. Je ressortirai mon costume de supporter (du Losc) après."

[16h07]

Garcia: "J'espère que samedi contre Lille sera important. On a cinq finales à jouer en championnat. C'est une fin de saison passionnante, c'est fabuleux de pouvoir s'offrir ces moments."

[16h06]

Garcia: "On se met nous-mêmes une pression importante pour rester en veille et rester efficaces. Cette équipe a du caractère. Elle ne lâche rien, à l'image du staff et du club."

[15h53]

Payet: "Zambo Anguissa progresse beaucoup, c’est un jeune joueur qui apprend et qui est aujourd’hui un élément important de notre milieu."

[15h52]

Payet: "Les supporters oublient un peu les résultats mais on ne leur en veut pas. Le match aller face à Salzbourg sera chez nous. Il faudra se concentrer dessus."

[15h50]

Payet sur les Bleus: "On m'a posé la question sur la liste des 23 après Bilbao. J'y ai répondu une fois, c'est tout. Je ne veux pas en parler, n'essayez pas. J'ai répondu une fois."

[15h50]

Payet: "On a tous voulu aider Kostas. On savait que quoi il était capable. On sait que les attaquants fonctionnent à la confiance, aux buts. Il a pesé sur la défense de Leipzig, il nous a permis d’avoir des espaces."

[15h48]

Payet: "Ca a été un bon match aussi face à Leipzig. On se voulait se donner les moyens de s’offrir une demie, on a montré qu’on pouvait élever le niveau dans un grand match. Chose que l’on nous avait reproché avant à juste titre."

[15h47]

Payet: "Je n’avais pas encore vécu cet engouement ici, aussi fort. Dès que je sors, on sent que tout le peuple marseillais veut qu’on leur offre cette finale. Il y a un engouement exceptionnel mais avant ça, il y a Lille."

[15h45]

Payet: "La situation de Lille me touche. Il reste quelques joueurs que j’ai côtoyés, ça me fait de la peine pour coach Galtier."

[15h44]

Payet: "C’est une demi-finale de Coupe d’Europe (face à Salzbourg), ça va nous prendre du jus. Ca fait partie des choses que l’on doit apprendre si on veut grandir."

[15h43]

Payet: "Je m’attends face à Lille à un match difficile, ils ne seront pas là pour nous faire des cadeaux."

[15h40]

Payet sur son coup de gueule à Troyes: "I y a eu une journée de repos qui a permis de prendre un peu de recul et de se calmer. ON a échangé depuis. Il faut qu’on se parle pour éviter que ce genre de match se transforme en défaite ou match nul ? Sur un match comme celui-là quand on sait que l’adversaire joue sa survie en L1, il y avait un écart sur le papier, on aurait pu mieux gérer ce match. Des éclairs individuels nous ont fait gagner maix collectivement on n’a pas été bons. Des échéances importantes arrivent, on se doit d’être à un niveau élevé."

[15h39]

Bonjour et bienvenue sur RMC Sport pour suivre en direct la conférence de presse de Dimitri Payet et de Rudi Garcia.