RMC Sport

OM : petit coup de chaud entre Cabella et Ocampos

Lucas Ocampos, Michy Batshuayi, Rémy Cabella

Lucas Ocampos, Michy Batshuayi, Rémy Cabella - AFP

Trois jours après la gifle infligée par Rennes à l’OM au Stade Vélodrome (2-5), le retour à l'entraînement des Olympiens a été marqué par une petite altercation verbale entre Rémy Cabella et Lucas Ocampos. Plus liée à un esprit de compétition qu'à des nerfs à vif, l'embrouille n'a pas duré longtemps...

Le groupe olympien a repris les affaires courantes deux jours après la débâcle contre le Stade Rennais (2-5) et la grogne qui a définitivement gagné les tribunes du Vélodrome. Comme si de rien n'était, Míchel était bien aux commandes ce lundi matin pour une séance relativement soft (travail en salle, exercices de courses puis petites oppositions en forme de tournoi).

Míchel et son staff doivent composer cette semaine avec un effectif amputé de nombreux internationaux et le coach espagnol, pour régénérer les têtes, a décidé d'octroyer à son groupe quatre jours de repos du jeudi à lundi midi. Un match amical avait été envisagé mais le staff olympien a jugé plus utile de laisser du temps libre aux joueurs pour leur permettre de se ressourcer en famille et quitter un peu le contexte tendu de l'OM en ce moment.

Cabella et Ocampos, dispute et réconciliation 

Et visiblement, certains joueurs ont effectivement besoin de souffler. C'est le cas de Rémy Cabella, qui n'a pas failli à sa réputation de joueur grognon, et de Lucas Ocampos, de retour à l'entraînement depuis quelques jours. Selon nos informations, une courte altercation verbale a opposé ce matin l'ancien Montpelliérain à l'Argentin. Les deux joueurs étaient dans la même équipe au moment des petits matchs, ce qui a donné lieu à une belle dispute de cour d'école.

Au moment où leur équipe encaisse un but, Cabella reproche à Ocampos de ne pas défendre. L'Argentin lui répond que lui aussi a un problème : il ne fait pas assez de passes. Deux petits "Ferme la" vont alors fuser...avant que le calme revienne. Cabella et Ocampos se taperont même dans la main quelques minutes plus tard au moment d'un des buts de leur équipe. Míchel peut être rassuré. Certains joueurs ont encore l'esprit de compétition. En tout cas à l'entraînement...

FG et JRe.