RMC Sport

OM: Tapie "ni concerné, ni intéressé" par le projet d’Ajroudi

Bernard Tapie, que Mohamed Ajroudi souhaiterait intégrer à son projet de rachat de l'OM, assure à RMC Sport qu'il n'est pas intéressé, ni concerné.

Bernard Tapie ne veut pas revenir à l'OM. Depuis ce vendredi matin, un étrange communiqué, qui émanerait d'avocats de Mohamed Ayachi Ajroudi, candidat à un rachat de l'Olympique de Marseille, circule et assure que l'homme d'affaires tunisien souhaite toujours acheter le club malgré le refus de Frank McCourt, actuel propriétaire, de vendre. 

Il assure surtout vouloir intégrer Bernard Tapie, ancien président légendaire du club qu'il a mené jusqu'au titre en coupe d'Europe des clubs champions en 1993, dans le comité du club. Joint par RMC Sport, ce dernier a balayé d'un revers de main l'idée d'intégrer ce projet.

"Faudrait quand même être cinglé!"

"Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire?, nous a déclaré l'ancien président olympien, aujourd'hui actionnaire principal de La Provence. C’est totalement bidon de A à Z. Y’a rien !". Et Bernard Tapie de développer: "Il y a trois choses à savoir d'emblée. Un: le Franco-tunisien, j'ai dû le croiser trois fois dans ma vie parce qu’il est dans le milieu des affaires, c'est tout. Et la dernière fois, c’était il y a au moins 3 ans. Deux: Boudjellal, je sais qui c’est mais je ne l’ai jamais rencontré. Trois : je n'ai ni la force, ni l’envie de jouer un rôle quel qu’il soit à l’OM. Faudrait quand même être cinglé!". "Et puis je n'ai jamais cru à ce projet, souligne Bernard Tapie. Je pense qu'il est temps de fermer ce dossier. Qu'on en finisse."

"Je ne suis ni concerné, ni intéressé, ni même en état pour être mêlé au projet actuel ou futur relatif à l’OM", nous a-t-il aussi confié. Une version confirmée par son fils, Stéphane, sur Twitter. 

Bernard Tapie est une légende à Marseille après avoir pris la présidence du club en 1986. Sous sa direction, le club atteint les sommets avec la seule victoire française en coupe d'Europe (plus une finale perdue en 1991), donc mais aussi quatre titres de champion de France et une finale de Coupe de France. Il a quitté le club en 1994. 

NC