RMC Sport

OM : trois supporters placés en garde à vue

Les banderoles hostiles à la direction de l'OM

Les banderoles hostiles à la direction de l'OM - AFP

La sévère déculottée enregistrée par l’OM vendredi soir face à Rennes (5-2) a laissé des traces. Trois supporters ont été placés en garde à vue ce samedi matin.

Si les forces de l’ordre ont permis d’éviter un envahissement de terrain au moment où l’OM, mené sèchement 3-0 après 20 minutes de jeu, coulait à pic vendredi face à Rennes (2-5), elles ont aussi procédé à des interpellations. Comme le rapporte l’AFP ce samedi, trois supporters sont en garde à vue en raison d’affrontements avec la police.

Interpellés avant et après le match

Deux d’entre eux ont été interpellés avant le coup d’envoi de la rencontre aux abords du Stade Vélodrome, alors que le troisième avait pris part à des affrontements après la rencontre. Le match a été marqué, aussi, par les nombreuses banderoles déployées dans les travées du stade réclamant le départ de l’actionnaire Margarita Louis-Dreyfus et du président Vincent Labrune. Attendus par près de 500 supporters, selon l’AFP, les joueurs de l’OM ont quitté le stade en catimini.