RMC Sport

OM: un député LREM évoque une possible vente avant de se rétracter

Député La République en Marche (LREM) mais aussi fan de l'OM, Sacha Houlié a adressé ce vendredi une référence à une possible vente de son club de coeur au cours d'un débat à l'Assemblée nationale. L'élu de la Vienne a été obligé de s'en expliquer et de s'excuser auprès des supporters sur les réseaux sociaux.

Les rumeurs de vente de l’OM circulent même jusque dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Au cours d’un débat ce vendredi soir entre les députés dans le cadre de l'examen du projet de loi confortant le respect des principes de la République sur le sujet du financement des associations cultuelles, Sacha Houlié (LREM) a adressé une allusion à une possible vente du club phocéen.

Député de la Vienne mais aussi supporter de l’OM, comme il se définit lui-même, Sacha Houlié répondait à Stephane Peu. “Je voulais souhaiter que notre diplomatie soit un peu au diapason et qu’on ait un peu plus de fermeté et d’exigence avec un certain nombre d’Etats, dont l’Arabie saoudite ou le Qatar”, a lancé ainsi Stephane Peu, le député de la 2e circonscription de la Seine-Saint-Denis, élu du Parti communiste français (PCF).

"Il ne s'agit pas d'une information"

“Je ne voudrais pas empêcher une vente d'un club de foot qui m'est cher à l'Arabie saoudite", a rétorqué alors Sacha Houlié, élu La République en Marche (LREM). Devant l’ampleur des réactions sur les réseaux sociaux après le partage de cette séquence par la chaîne parlementaire (LCP), Sacha Houlié s’est rapidement vu contraint de réagir.

Pour cause, le sujet est particulièrement sensible ces derniers temps du côté de Marseille, qui traverse une crise sportive et interne. Le club a d'ailleurs été obligé de démentir les rumeurs d'une potentielle vente de l'actuel propriétaire Frank McCourt. Des rumeurs circulent notamment pour un potentiel repreneur en provenance de l'Arabie saoudite, d'où la référence de Sacha Houlié.

“Je suis - comme beaucoup d’entre vous - supporter de l’OM. La saison est rude pour tous et je connais les espoirs suscités par les rumeurs. J’ai tenté d’illustrer une situation que générerait un amendement s’il était adopté mais il ne s’agit pas d’une information, a précisé ensuite Sacha Houlié sur son compte Twitter. Je ne dispose pas malheureusement d’informations particulières sur la vente de l’OM. Par contre, je suis convaincu que LCP a mal estimé la portée d’un tel hastag. Désolé pour ceux à qui j’ai donné de l’espoir. Allez l’OM !”.

GL