RMC Sport

OM: une amende pour ceux qui n'appellent pas le président par son prénom

Jacques-Henri Eyraud

Jacques-Henri Eyraud - AFP

Dans un article du magazine L'Express sur le business économique de l'Olympique de Marseille, on en apprend plus sur le management du président Jacques-Henri Eyraud. Le boss, fidèle à certaines habitudes de la Silicon Valley, demande par exemple que ses employés l'appellent par son prénom.

Un an et demi après son arrivée au poste de président de l'Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud impose son style au sein du club. L'hebdomadaire L'Express a enquêté sur les plans économiques des Phocéens dans son édition parue ce mercredi. Et il apparaît que Jacques-Henri Eyraud a une exigence particulière.

Les employés les plus anciens ont du mal

L'OM essaye de fonctionner comme une start-up américaine de la Silicon Valley. Alors, le président en garde les codes. Par exemple, une règle a été instaurée: les employés doivent l'appeler par son prénom. Pas de "Monsieur" donc. Ceux qui oublient de l'appeler "Jacques-Henri" ont droit à... une amende de deux euros.

D'après L'Express, les employés les plus anciens, habitués à dire "Monsieur" pour s'adresser à leur patron, ont eu un peu de mal à s'y faire. On ignore si la cagnotte des amendes est reversée dans le budget transferts par contre...

A lire aussi >> OM: encore sifflé par le Vélodrome, Mitroglou a fait "un match correct" selon Garcia

A lire aussi >> OM: Eyraud ne mise pas sur le mercato, mais sur quatre projets

VIDEO >> Le "problème" Mitroglou prend de l'ampleur à l'OM

N.B