RMC Sport

OM: Villas-Boas dénonce "une grosse faute" de la FFF avec Mandanda

André Villas-Boas, le coach de l’OM, n’a pas apprécié que son gardien, Steve Mandanda, soit renvoyé du rassemblement des Bleus à la suite d'une erreur administrative sur son dossier Covid-19. Et il a tenu à le faire savoir ce vendredi, en conférence de presse.

La fenêtre internationale est fermée, quelques jours sont passés depuis le retour de Steve Mandanda à Marseille, mais la tension, elle, n’est pas retombée. Renvoyé vers la cité phocéenne après un imbroglio administratif liée à son contrôle positif au Covid-19 du début de saison, Steve Mandanda a vécu une désagréable expérience qu’il n’a toujours pas digérée, ni son entraîneur à l'OM, André Villas-Boas.

Villas-Boas: "Pas normal de faire une erreur comme ça"

"J’étais plus agacé que lui, s’est emporté le technicien portugais en conférence de presse. Ce n’est pas normal. Je n’ai rien contre la Fédération française de football (FFF) et Franck Le Gall (chef du service médical de la FFF), mais ce n'est pas normal de faire une erreur comme ça et de penser que ça va passer. A ce niveau, avec un joueur comme Steve et ce niveau d'informations... Ça peut arriver avec tous les règlements mis en place avec le Covid. On doit donner une marge de doute mais ce n'est pas normal, c'est une grosse faute."

Asymptomatique à la mi-août avec l’OM, Steve Mandanda avait développé des anticorps pendant sa mise en quatorzaine. Mais son organisme conservait des traces résiduelles du coronavirus, qui ne le rendaient pas pour autant contagieux. Son dossier médical n’ayant pas été transmis en temps et en heure à l’UEFA, celle-ci n’a pas pu être prévenu des antécédents du joueur en la matière. Le test sérologique s’imposait dans son cas. Mais c’est bien un test PCR qui a été pratiqué, avec le résultat que l’on sait. Et le gardien de but des Bleus a été déclaré positif.

QM avec F.Ge