RMC Sport

On n'arrête plus Gourcuff

-

- - -

Auteur de son deuxième doublé de la saison avec Bordeaux contre Nice dimanche (4-0), Yoann Gourcuff a pris la tête du classement des buteurs (4 réalisations). Pour autant, l’international tricolore n’a pas l’intention de truster tous les premiers rôles.

« Le classement des buteurs n’est pas mon obsession, a ainsi déclaré Yoann Gourcuff après la quatorzième victoire consécutive de Bordeaux en championnat (un record). En ce moment, c’est vrai que je fais des passes décisives, que je marque, mais je reste un milieu de terrain. Mes priorités sont donc d’essayer de me déplacer dans les intervalles et de bien faire jouer les autres. Après si je peux marquer ou faire marquer l’un de mes co-équipiers, ce n’est que du bonus. »

Son co-équipier Marouane Chamakh, meilleur buteur girondin la saison dernière (13 buts à égalité avec Fernando Cavenaghi), n’est d’ailleurs pas du tout jaloux de la réussite de l’international tricolore. Bien au contraire : « Ça me fait vraiment plaisir de lui avoir offert un but, car lui m'en offre beaucoup ! J’espère pour Yoann (Gourcuff) qu’il ne sera pas touché par une blessure jusqu’à la Coupe du Monde, car il mérite vraiment tout ce qui lui arrive en ce moment. » Sur les quinze derniers buts qu'il a inscrit en Ligue 1, Chamakh – qui vient par ailleurs d’annoncer qu’il allait sans doute rester à Bordeaux cette saison - a en effet été "servi" huit fois par Gourcuff.

« Gourcuff est dépositaire du jeu de Bordeaux »

Laurent Blanc, l’entraîneur bordelais, n’est en tout cas pas surpris par la réussite de son joueur : « Yoann (Gourcuff) est dans la continuité de ce qu’il fait depuis l’année dernière, notamment la fin de saison. Il a pris de l’expérience dans cette équipe. Il connaît parfaitement son rôle, et son rôle est aussi bien défini pour ses co-équipiers, sans doute encore plus que l’année dernière. J’entends souvent qu’on est dépendant de Gourcuff, et je veux bien admettre que Yoann est dépositaire du jeu de Bordeaux. On est dépendant de lui, mais comme toutes les équipes sont dépendantes de leurs bons joueurs. »

A une semaine du choc au Vélodrome, les hommes de Laurent Blanc - Gourcuff en tête - semblent en tout cas fin prêts à affronter le week-end prochain leur dauphin marseillais.

La rédaction