RMC Sport

Ouaddou : « Tourner la page »

Ouaddou veut tourner la page

Ouaddou veut tourner la page - -

Abdeslam Ouaddou, victime d’insultes racistes le week-end dernier au cours de la rencontre Metz-Valenciennes, revient sur cet épisode douloureux.

Abdeslam Ouaddou, comment vous sentez-vous?
Je ne souhaitais pas que cette affaire prenne autant d’ampleur. Je souhaite aujourd’hui tourner la page parce que le plus important est de me concentrer sur mon métier. C’est ce que je fais le mieux. Ce n’était pas la première fois que je me faisais insulter. On encaisse, on encaisse et un jour, on perd les pédales.

Etes-vous attentif aux suites judiciaires ?
Oui, j’ai prévu d’aller jusqu’au bout. Au début, ce n’était pas dans mon intention de porter plainte. J’avais proposé qu’on invite le supporteur à Valenciennes afin qu’on passe du temps ensemble, qu’il puisse me découvrir. Mais on m’a conseillé de porter plainte. Il faut éradiquer ce problème dans les stades de football.

En voulez-vous à l’arbitre du match, Mr Ledentu ?
Il ne faut pas se tromper de cible. Il faut arrêter avec l’arbitre. J’ai perdu les pédales à la mi-temps en allant dans les tribunes. Finalement, l’arbitre a fait son travail. Après, ce carton jaune m’a complètement déstabilisé. Je suis sorti de mon match. Je ne dis pas qu’on aurait gagné sans ce carton jaune mais c’est vrai que je n’étais plus dedans. A l’arrivée, on perd quand même 3 points très importants.

Vous maintenez vos déclarations, vous avez bien prévenu l’arbitre en première mi-temps ?
Oui, je le maintiens. Mr Ledentu a été prévenu. Les images le prouvent. On me voit d’ailleurs montrer du doigt le supporteur.

Le club de Metz doit-il être sanctionné ?
Il y a des instances pour gérer ce genre de problème. On leur fait confiance. Personnellement, je ne pense qu’au football.

La rédaction