RMC Sport

Paris en catimini

Recruté au FC Sochaux, Mevlut Erding va épauler Guillaume Hoarau en attaque

Recruté au FC Sochaux, Mevlut Erding va épauler Guillaume Hoarau en attaque - -

Echouant au pied des places européennes la saison passée, le PSG doit d’abord confirmer son regain de forme, avant de pourquoi pas viser plus haut.

[Retour au sommaire]

Une fois n’est pas coutume, le PSG a opté pour la sagesse cet été. Sixième du précédent championnat, après avoir longtemps ambitionné une place en Ligue des Champions, le club de la capitale s’était fixé pour objectif principal de conserver son ossature. Chose faite avec la prolongation à l’intersaison des contrats de Mamadou Sakho, Marcos Ceara, Zoumana Camara, Sylvain Armand, Guillaume Hoarau et Stéphane Sessegnon. Le départ à Lille de Mickaël Landreau a été compensé par l’arrivée d’un autre gardien d’expérience, Grégory Coupet (36 ans). Le manque de concurrence sur le côté droit de la défense a été comblé par le recrutement du Lorientais Christophe Jallet, censé bousculer Ceara. Devant, la plus chère recrue estivale, Mevlut Erding (voir ci-dessous), aura pour mission d’apporter le soutien dont a parfois manqué Hoarau en pointe. Car le nouvel entraîneur Antoine Kombouaré devrait s’appuyer sur un 4-4-2 classique, dans lequel Stéphane Sessegnon s’installera à gauche, en lieu et place d’un Jérôme Rothen sur le départ. « Avec cet effectif, nous possédons les qualités nécessaires pour évoluer dans ce schéma, juge Kombouaré. Si j'ai quatre attaquants, c'est parce que, dans la mesure du possible, je veux qu'il y en ait toujours deux devant. J'aime voir mon équipe attaquer, marquer des buts. » Plus tourné vers l’efficacité que le spectacle la saison dernière, le PSG va-t-il montrer un autre visage ? « Il faut donner au Parc des Princes de la joie et du beau jeu », affirme son futur président, Robin Leproux. Côté ambition, les Parisiens voudront au moins effacer la frustration d’une place européenne envolée en mai lors de la dernière journée. Avant, pourquoi pas, de rêver en plus grand.

Le joueur à suivre : Mevlut Erding
A lui seul, Mevlut Erding représente la quasi-totalité de l’enveloppe transferts du PSG lors du mercato. C’est dire si le club de la capitale a misé gros sur l’attaquant international turc, débauché à Sochaux pour 9 millions d’euros. Egalement convoité par l’OM et Rennes, Erding voulait absolument rejoindre Paris, où on espère beaucoup de son association avec Guillaume Hoarau. Sous des maillots différents l’an passé, les deux joueurs avaient inscrit 28 buts en Ligue 1 (11 pour Erding et 17 buts pour Hoarau). Malgré une gêne persistante aux adducteurs pendant la préparation, le Turc a déjà montré ses qualités techniques et de vivacité lors des matches amicaux, inscrivant un premier but plein de sang-froid contre la Fiorentina (3-0). De son entente avec Hoarau dépendra certainement une grande partie de la réussite parisienne.

L’objectif
Antoine Kombouaré (entraîneur) : « Je préfère ne pas me projeter trop loin. Ce qui est sûr, c’est qu’aujourd’hui on travaille pour former un groupe costaud pour pouvoir démarrer le premier match. On va se préparer pour arriver fin prêts à Montpellier (1e journée de L1, le 8 août), y faire un gros match et gagner. On va essayer de jouer le haut du tableau. Après, si on peut faire mieux que cette année (6e)... C’est mon ambition première. »

Arrivées : Arquin (Quimper), Banning (Grenoble, rp), Boli (Le Havre, rp), Coupet (Atlético Madrid), Erding (Sochaux), Grondin (Valenciennes), Jallet (Lorient), Ngoyi (Clermont, rp), Sankharé (Reims, rp), Kombouaré (Valenciennes, entraîneur).
Départs : Landreau (Lille), Le Guen (entraîneur, Cameroun), Mabiala (Nice), Mulumbu (West Bromwich Albion, td), Pancrate (libre), Souza (Gremio, td), Everton (Nigata, p), Charbonnier (Angers).

L’équipe-type : Coupet – Ceara (Jallet), Camara, Sakho, Armand – Makelele, Clément – Giuly, Sessegnon – Erding, Hoarau.

La rédaction