RMC Sport

Paris peut remercier Giuly

Grâce à son premier but sous le maillot parisien, Ludovic Giuly a offert la victoire au PSG.

Grâce à son premier but sous le maillot parisien, Ludovic Giuly a offert la victoire au PSG. - -

Loin de briller, le PSG s’est imposé 1-0 (but de Giuly) suite à une mésentente de la défense lilloise. Dans sa situation, le club de la capitale (8e) s’en contente largement.

Le PSG ne méritait peut-être pas de s'imposer ce dimanche soir au Parc des Princes. Lille non plus. Ce sont finalement les joueurs de la capitale qui ont fait preuve du plus d'opportunisme et de réalisme, pour s'imposer 1-0, grâce au premier but de Ludovic Giuly sous ses nouvelles couleurs. Pour la réception du bloc lillois, très à l'aise en contre-attaque, Paul Le Guen avait décidé de changer son schéma tactique. Exit donc le 4-3-3 qui avait si bien réussi à Marseille, place au 4-4-2. Pour l'occasion, Ludovic Giuly faisait son retour en position de deuxième attaquant, tournant autour de la pointe Guillaume Hoarau.

Dès le début de match, les Lillois exercent un pressing constant, espérant sans doute rééditer leur performance face à Lyon (2-2 à Gerland). Le LOSC domine plutôt mais ne pousse pas suffisamment ses actions. Dans le camp parisien, le jeu est plutôt poussif. Stéphane Sessegnon, excentré sur le côté droit, est moins à l'aise qu'à l'accoutumée.

Le but de filou de Giuly

Alors que le match perd en intensité, un dégagement anodin de Mickaël Landreau débloque la situation. Guillaume Hoarau, du haut de son 1,92m, dévie de la tête. Rami et Malicki ne se comprennent pas, et Giuly, qui a senti le coup, en profite (1-0, 40e). Deux minutes plus tard, tout le Parc des Princes retient son souffle sur une frappe lointaine de Florent Balmont, repoussée des deux poings par Landreau.

La deuxième période est du même acabit. On assiste à un match engagé, avec du rythme, mais beaucoup trop de déchet technique. Lille, qui multiplie les centres dangereux, ne parvient pas à revenir au score (tête à côté de Chedjou à la 62e, tir manqué de Balmont à la 68e , centre devant le but à la 88e). Quant au PSG, il manque plusieurs fois l'occasion de faire le break, notamment par Kezman, rentré à la place de Giuly.

Paris, qui restait sur deux défaites consécutives, aura su se consacrer à l'essentiel ce soir. En empochant les trois points, les joueurs du PSG évitent une situation difficile à leur entraîneur Paul Le Guen, en revenant à la 8e place. Les certitudes sur le fonds de jeu de l'équipe, elles, attendront. Quant à l'adversaire du soir, Lille, il manque l'occasion de distancer un concurrent direct pour les places européenne. Le LOSC voit d'ailleurs revenir le PSG à sa hauteur, à égalité de points (20).

La rédaction