RMC Sport

Passionné de sport, bâtisseur, grande gueule… c'était Louis Nicollin

Louis Nicollin est décédé des suites d'un malaise cardiaque, ce jeudi, le jour de ses 74 ans. Celui qui a pris la présidence de Montpellier en 1974 aura mené son club vers les sommets, en parallèle d'une carrière professionnelle très réussie.

Le football français perd l'un de ses plus grands dirigeants. L'une de ses plus grandes figures, aussi. Ce jeudi, Louis Nicollin est décédé des suites d'un malaise cardiaque, alors qu'il fêtait ses 74 ans dans un restaurant. Le natif de Valence, dans la Drôme, aura eu plusieurs vies, quasiment toutes couronnées de succès. Avec comme fil conducteur sa passion pour le sport.

>> Louis Nicollin est décédé 

De la DH au titre de champion

En 1974, il reprend le Montpellier Paillade Sport Club, qui deviendra le MHSC et qui joue alors en DH. La Paillade, "la fille qu'il n'a jamais eue", selon ses propres mots, est sur les rails et accède à la D1 seulement sept ans après. Un record. Club formateur, qui sortira notamment Laurent Blanc, le MHSC connaîtra plusieurs relégations en deuxième division mais surtout de grands succès.

Sous la présidence de Louis Nicollin, Montpellier a remporté une Coupe de France (1990) et un titre en Ligue 1 (2012), au terme d'un duel serré avec le PSG grâce à la génération Giroud, Stambouli, Yanga-Mbiwa, Belhanda, Cabella,… Montpellier s'est aussi fait une place sur la carte européenne du foot, avec des participations à la Ligue des champions, la Coupe de l'UEFA et la Coupe des coupes, dont il atteindra les quarts de finale en 1990-1991. Le tempérament bouillant de son président, adeptes de sorties médiatiques sans langue de bois, dépassant parfois les limites, a aussi fait la renommée du club héraultais.

Un passionné de tous les sports

Amoureux de sport, Nicollin a aussi investi dans le rugby, à Béziers et Montpellier, le basket (Paris Basket Racing) et le handball (Paris Handball). Il possédait aussi, dans son domicile du mas Saint-Gabriel, un musée entièrement dédié à sa passion, avec plusieurs milliers de maillots ou équipements ayant appartenu à des grands noms du sport.

Un entrepreneur à succès

Louis Nicollin était aussi un entrepreneur reconnu. Fondé par son père Marcel en 1949, le groupe Nicollin va se développer comme l'une des plus grandes entreprises françaises dans le secteur de la gestion des déchets. L'entreprise, qui travaille majoritairement avec des collectivités, dont certaines à l'étranger, avait un chiffre d'affaires supérieur à 300 millions d'euros en 2016. Une réussite à l'image de celle de son PDG, parti ce jeudi à l'âge de 74 ans.

Alexandre Alain Rédacteur