RMC Sport

Perrin : « D’autres combats à mener »

Le coach des Verts souhaite que ses joueurs se battent lors des six dernières journées de L1 pour grapiller les points qui manquent à l'ASSE pour se maintenir parmi l'élite

Le coach des Verts souhaite que ses joueurs se battent lors des six dernières journées de L1 pour grapiller les points qui manquent à l'ASSE pour se maintenir parmi l'élite - -

Malgré la victoire face à Lille (2-1), Alain Perrin n’est pas encore rassuré. Le coach forézien souhaite que ses joueurs s'accrochent jusqu'à la fin de la saison pour assurer leur maintien en L1.

Alain Perrin, comment accueillez-vous ce succès face à Lille ?
Cette victoire nous fait du bien au classement oui mais également du bien à nos têtes parce que les joueurs s’accrochent, travaillent à l’entraînement, se battent un peu à chaque match comme c’était le cas contre Marseille ou à Rennes. Cela fait beaucoup de bien mentalement d’avoir un petit peu le fruit de tous ses efforts récompensés. Cela nous apporte aussi trois points et nous permet de rester au contact au classement.

On a senti du mieux dans le jeu de votre équipe.
Oui, je pense qu’il fallait un soupçon d’agressivité supplémentaire et provoquer la réussite qui nous fuyait ces derniers temps. Et puis une fois que le score était fait, on a aussi montré beaucoup de solidarité, de vaillance pour pouvoir résister à la pression lilloise.

Le sprint final débute plutôt bien pour vous.
On ne peut pas se prononcer. Je pense que toutes les équipes qui sont concernées par le maintien sont dans la même configuration que nous. Personne ne veut lâcher. On a un calendrier difficile. On va encore avoir des adversaires compliqués à recevoir à Geoffroy-Guichard. Il faut que sur ces matches, y compris à l’extérieur, nous nous battions pour prendre des points.

Le maintien de Saint-Etienne en L1 passera-t-il exclusivement par un parcours intraitable à domicile ?

Oui. Je pense aussi que cela passera aussi par des points à prendre à l’extérieur. Il y aura aussi d’autres combats à mener. Je pense à Nancy qui viendra chez nous, il y aura d’autres rendez-vous décisifs. Mais là, on va déjà se concentrer sur le prochain match de championnat et on essaiera de ramener quelque chose de notre déplacement à Nice.

La rédaction - Edward Jay