RMC Sport

Pourquoi le PSG est l’arbre qui cache la forêt

-

- - AFP

L’UCPF a présenté ce lundi matin son baromètre sur les impacts économiques et sociaux du football professionnel. Une étude publiée tous les deux ans. Le football professionnel français pèse aujourd’hui 6 milliards d’euros, soit autant que la filière musicale. Les clubs ont enregistré une croissance de 21% par rapport à la saison 2010-2011. Une augmentation impulsée par le PSG et ses investissements massifs. Sans l’apport du club de la capitale et de ses fonds qataris, le chiffre d’affaires des clubs serait en baisse de 3,7 % sur la même période. Autant dire que Paris est aujourd’hui l’arbre qui cache la forêt sur le terrain économique.